Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 28/06/2020 à 10h41

Lyon : un petit regret et un vrai problème de mentalité... Juninho réalise un premier bilan

Lyon : un petit regret et un vrai problème de mentalité... Juninho réalise un premier bilan
Juninho ne s'attendait pas à une telle première année.
Nommé directeur sportif de l'Olympique Lyonnais l'été dernier, Juninho a connu une première saison compliquée à ce poste. A l'heure de réaliser un premier bilan, le Brésilien a encore déploré un problème de mentalité au sein de l'effectif rhodanien.

«J'ai redécouvert un club beaucoup plus grand que quand je suis parti. Cela a été plus difficile que je ne le pensais. C'était plutôt une année d'observation pour moi.»

Au moment de réaliser un premier bilan de son retour à l'Olympique Lyonnais l'été dernier, le directeur sportif Juninho ne s'est pas caché. Avec l'échec Sylvinho en début de saison et un exercice bouclé à une décevante 7e place, le Brésilien assume ses responsabilités.

Juninho a un regret sur ses débuts

«S'il y a un petit regret, c'est d'être venu seul avec Sylvinho. Je pense que je ne referais pas comme ça. Sans critiquer personne, s'installer dans une ambiance où il y a déjà des hommes en place depuis longtemps, ça prend un peu de temps», a confié l'ancien milieu de terrain au quotidien régional Le Progrès ce dimanche. Pour autant, Juninho a aussi ressenti un vrai manque au sein du groupe à la disposition de l'entraîneur Rudi Garcia.

«Les résultats n'ont pas suivi et je n'ai pas réussi à aider l'entraîneur à changer les choses, mais j'ai appris à mieux connaître les joueurs, et ça m'a confirmé ce que je pensais. On avait un effectif de qualité à tous les postes, mais un groupe un peu déséquilibré, qui manquait de leaders, et donc d'ambition», a-t-il estimé.

Un souci de mentalité

Des propos qui rappellent justement la sortie début juin de Juninho, qui avait déploré un problème de mentalité à l'OL. Et lors de cet entretien, l'Auriverde en a rajouté une couche. «De mon époque de joueur, les gens nous disent : 'vous étiez plus forts'. La vérité, c'est qu'on s'entraînait comme on jouait, et c'était un plaisir. Tous ceux qui arrivaient, savaient qu'ils n'avaient pas le droit d'être à 70%, car nous, les anciens, donnions l'exemple. La clé de tout c'était l'intensité aux entraînements. Aujourd'hui, c'est incroyable qu'on soit obligé de demander de l'intensité. Si à Liverpool, à City, tu ne travailles pas à 100%, c'est tribune tout de suite», a soufflé le Lyonnais. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Juninho recherche avant tout des joueurs de caractère sur ce mercato…

Que pensez-vous des propos de Juninho sur l'Olympique Lyonnais ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Damien Da Silva, le 28/06/2020 à 10h41


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire