Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 11/01/2018 à 20h11

PSG : Di Meco fracasse Thiago Silva !

La sortie de Thiago Silva (33 ans, 20 matchs toutes compétitions cette saison) à l'issue de la victoire contre Amiens (2-0) mercredi en Coupe de la Ligue fait décidément jaser. Le défenseur central du Paris Saint-Germain, remonté contre Edinson Cavani et Javier Pastore (voir la brève de 09h17), a déjà été repris de volée par son partenaire argentin (voir la brève de 17h20). De son côté, Eric Di Meco n'a pas du tout apprécié les propos du Brésilien, qu'il accuse d'avoir la mémoire très courte.

"Je pensais que les joueurs ne diraient rien, j’avais même dit que celui qui en parlerait serait un gros con et c’est tombé sur Thiago Silva malheureusement. Il est capitaine, c’est peut-être normal que ce soit lui qui parle. Mais, Thiago Silva, quand même, si je me souviens bien, au Camp Nou, l’an dernier, contre le Barça, le seul qui a été au niveau ce soir-là, c’est Cavani, qui a tiré vers le haut toute son équipe. Tous les autres se sont chiés dans le pantalon et en premier lieu le capitaine, qui donne des leçons à Cavani", a critiqué le consultant sur les ondes de RMC.

"Il est peut-être dans son rôle, mais si tu voulais mettre le bordel dans ton équipe, tu t’y prendrais pas autrement. Cavani, tous les matins, il en mange deux des Thiago Silva au petit-déjeuner. Jamais il ne se dégonfle Cavani ! Au niveau du mental, s’il y en a un qui est monstrueux dans cette équipe, c’est Cavani. S’il y en a un qui devrait faire profil bas, c’est quand même Thiago Silva. (...) Moi, je suis Cavani, j’entends ça, je l’attrape et je lui dis 'Dis-moi toi, tu as une grosse bouche mais je t’ai pas entendu contre le Barça sur le terrain, tu avais une toute petite bouche ce soir-là sur le terrain'", a terminé Di Meco.
(Par Youcef Touaitia)
Brève lue par 16.625 visiteurs
+
la page du club : Paris SG

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire