Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 10/10/2018 à 16h34

EdF : Le Graët se défend pour Guingamp

Jeudi (21h), l’équipe de France va affronter l’Islande en match amical au stade du Roudourou à Guingamp (environ 19 000 places). Alors que la cité bretonne compte moins de 7 000 habitants, certains y voient une forme de favoritisme de la part du président de la FFF, Noël Le Graët, pour "sa" ville, dont il a été tour à tour maire et président entre 1972 et 2011. Le dirigeant s’est défendu ce mercredi dans les colonnes du journal Ouest-France.

"Mais beaucoup de villes de province ont accueilli l’équipe de France ces dernières années ! Lyon, Nice, Toulouse, Rennes, Lens, Metz, Nantes, Bordeaux… À Guingamp, il n’y avait pas eu grand-chose depuis que je suis président. Et quand les îles Féroé sont venues jouer ici en 2009, je n’étais pas aux commandes de la FFF, a plaidé le Breton. Je tiens à préciser une chose : la décision de faire jouer les Bleus à Guingamp a été prise avant le Mondial, au mois d’avril. Contre l’Islande, on se disait qu’il ne serait pas judicieux de jouer dans un stade de 60 000 places. Alors on a pensé à Guingamp, où je connais quelqu’un…"

Chacun se fera son avis...
(Par Romain Lantheaume)
Brève lue par 11.862 visiteurs


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire