Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 01/02/2019 à 20h23

ASSE : Paquet pique l'irrespectueux Selnaes

Convoité par le FC Shenzen, le milieu de terrain de l'AS Saint-Etienne Ole Selnaes (24 ans, 20 matchs en L1 cette saison) tente de forcer son départ. Alors que le mercato d'hiver en Chine va se fermer le 28 février prochain, le directeur général des Verts Frédéric Paquet a taclé le Norvégien dans un communiqué officiel.

"Aujourd'hui, Ole Selnaes est toujours un joueur de l'AS Saint-Etienne. Il a repris l'entraînement. Nous lui avons expliqué que son comportement lors du stage à Carquefou n'était pas approprié et qu'il avait manqué de respect au club mais aussi au staff et à ses coéquipiers en se déclarant malade. L'était-il réellement ? Ce qui est sûr c'est qu'il n'était pas en état de jouer. Il est donc rentré à L'Etrat et nous l'avons reçu avec le président Roland Romeyer pour lui rappeler ses devoirs d'un joueur de l'AS Saint-Etienne. Son agent l'a totalement perturbé en lui laissant croire que son transfert dans un club chinois était quasiment acté. Si le joueur a reçu une proposition de salaire qui le fait rêver, nous n'avons aucun engagement écrit du club intéressé concernant le montant du transfert. Nous avons rencontré les dirigeants du club chinois en début de semaine. Pour qu'un transfert se réalise, il faut que toutes les parties soient d'accord mais pour Ole, ce n'est pas le cas. La balle n'est pas dans notre camp. Un départ reste possible car le marché chinois se termine le 28 février. Le transfert ne sera conclu que si tout le monde est satisfait", a prévenu le dirigeant stéphanois.

Un dossier qui risque encore d'agiter l'ASSE, qui a tout de même anticipé un éventuel départ de Selnaes avec les arrivées de Youssef Aït-Benasser et Valentin Vada.
(Par Damien Da Silva)
Brève lue par 21.752 visiteurs
+
la page du club : St Etienne


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire