Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 02/06/2019 à 11h05

LdC : Ménès déplore un penalty "à la c..."

Battu par Liverpool (0-2) samedi en finale de la Ligue des Champions, Tottenham a été plombé d’entrée par un penalty contestable provoqué par le bras de Moussa Sissoko sur un centre de Sadio Mané après seulement une trentaine de secondes de jeu. Le consultant de Canal +, Pierre Ménès, n’approuve absolument pas cette décision de l’arbitre Damir Skomina, d’autant que celle-ci a évidemment eu un énorme impact sur la rencontre.

"Quelle triste finale. Une finale faussée par ce penalty accordé par monsieur Skomina, qui s’était déjà illustré en sifflant le fameux penalty de la dernière minute au Parc pour la main dos au jeu de Kimpembe, a taclé le chroniqueur sur son blog. Alors OK, Sissoko a le bras levé. Mais Mané doit être à un mètre cinquante de lui, le ballon lui touche le torse avant… Siffler un péno comme ça, ça n’a pas de sens. C’est contraire à l’esprit du jeu et pour moi, cela a complètement faussé cette finale."

"Alors je sais que les règles vont changer et que désormais, toute main dans la surface sera sifflée. Mais il faut arrêter de croire que les attaquants sont idiots. S’ils étaient capables de simuler pour obtenir des penalties, maintenant ils vont délibérément viser la main du défenseur pour dire : 'il y a main, c’est penalty'. Donc c’est une règle à la con", a ajouté Ménès. De leur côté, les Spurs, à l’image de leur entraîneur Mauricio Pochettino et de leur capitaine Hugo Lloris (voir la brève de 08h33), ont refusé de se retrancher derrière cette décision pour expliquer leur défaite.
(Par Romain Lantheaume)
Brève lue par 32.429 visiteurs
+
la page du club : Tottenham


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire