Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 14/10/2019 à 19h22

Lyon : Blanc, la colère de Dugarry

Longtemps considéré comme le favori pour prendre les rênes de l'Olympique Lyonnais, Laurent Blanc a finalement été devancé par Rudi Garcia. Selon RMC, le champion du monde 1998 prévoyait de changer une majeure partie du staff (voir la brève de 17h27). Une excuse irrecevable pour Christophe Dugarry.

"Déjà, l’entrevue avec Gérard Houllier, Juninho et le président Aulas s’est très, très bien passée du côté de Laurent Blanc. Il a expliqué ses envies, dit quels étaient selon lui les problèmes de l’effectif, ses idées pour améliorer les choses. Dire que Laurent Blanc venait avec une armée mexicaine, c’est faux et archi-faux. Laurent Blanc venait à l’OL avec Jean-Louis Gasset, Franck Passi et Philippe Lambert. Trois personnes, c’est tout. Sachant qu’il gardait Coupet, plus les trois préparateurs physiques en poste à Lyon aujourd’hui. Donc exit Gérald Baticle, et exit Caçapa. Je ne sais pas si c’est ça qui a joué en faveur de Garcia, mais ce que je veux dire, c’est que j’en ai marre d’entendre des conneries sur Laurent Blanc", a pesté le consultant pour la radio.

"Quand on a Laurent Blanc qui veut venir avec une équipe costaude, et qu’on préfère prendre Garcia parce qu’il vient avec un seul adjoint, c’est une vaste plaisanterie. Si Gérald Baticle est si doué que ça, s’il est impensable que Laurent Blanc veuille s’en passer, alors mettez le numéro un, et mettez Caçapa en adjoint. Je rappelle que Villas-Boas est arrivé à Marseille avec cinq adjoints et que Kombouaré débarque à Toulouse avec trois adjoints. L’Olympique Lyonnais reste dans sa même façon de fonctionner que depuis des années. Il n’y a aucune révolution : tu veux juste garder Baticle ou Caçapa, qui sont des mecs 'du cru', alors que tu avais l’occasion d’avoir un staff de haut niveau", a rajouté Dugarry.
(Par Youcef Touaitia)
Brève lue par 64.084 visiteurs
+
la page du club : Lyon


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire