Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 22/05/2020 à 15h00

PSG : Rothen s'indigne pour les salaires...

D’après le journal L’Equipe jeudi, les négociations concernant la baisse des salaires bloquent toujours au Paris Saint-Germain et les relations se tendent entre les dirigeants et les joueurs. Une situation honteuse pour l’ancien Rouge et Bleu Jérôme Rothen, qui cible le défenseur central Thiago Silva, mais pas seulement.

"C'est le capitaine et c'est lui qui est en charge de voir avec tous les autres joueurs pour voir s'ils veulent faire un effort. Mais quand tu as, à la tête de ce comité, un joueur en fin de contrat qui ne cherche qu'une chose depuis le début, c'est de prolonger... Aujourd'hui, il n'a aucun intérêt à baisser son salaire ou à donner un ou deux mois par solidarité. (…) Ça sauverait des emplois au PSG. Il y a des gens qui sont en grande difficulté dans les bureaux et ils ne comprennent pas l'attitude des joueurs. Ce n'est pas normal", juge le consultant de la radio RMC.

"Mais il y a d'autres joueurs au PSG ! Des têtes d'affiche. Ils ne peuvent pas se réveiller, eux ? C'est une initiative personnelle de penser aux gens qui travaillent dans l'ombre et qui sont dans la me***. (…) Je vais prendre l'exemple de Kylian Mbappé, qui a fait des dons et chapeau à lui. Mais si lui montre la voie et dit : 'sur un mois, tu me retires 50% de mon salaire'. Ils seraient tranquilles dans les bureaux. Tous les gens des bureaux sont en chômage partiel. Il y a des gens qui sont là depuis la création du club et ils sont dans la merde aujourd'hui. Ceux qui plient les maillots, que certains prennent pour leurs larbins, sont dans la merde. Les joueurs sont capables d'aller voir leur président et de dire 'stop'. Si un joueur fait ça, les autres vont suivre. Et ils vont renvoyer une bonne image", surenchérit Rothen.
(Par Alexis Goudlijian)
Brève lue par 20.749 visiteurs
+
la page du club : Paris SG


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire