Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 29/03/2020 à 18h43

Real : Di Maria n'a toujours pas digéré

Comme beaucoup de footballeurs, l’ailier du Paris Saint-Germain, Angel Di Maria (32 ans, 37 matchs et 12 buts toutes compétitions cette saison), a profité du temps à sa disposition en cette période de confinement pour revenir longuement sur des épisodes marquants de sa carrière. Pour l'émission Telefe, l’Argentin s’est confié sur son absence face à l’Allemagne (0-1, a.p.) en finale de la Coupe du monde 2014, pointant du doigt les pressions exercées par son club de l’époque, le Real Madrid, qui souhaitait à tout prix éviter une grave blessure qui aurait compromis sa vente.

"Ceux qui connaissent la vérité sont le docteur Daniel Martinez, le sélectionneur Sabella et moi. Je m’étais blessé contre la Belgique, une déchirure. Je n’étais pas à 100% mais bien à 90%. On m’a dit que si je me cassais la jambe, je ne pourrais plus jouer au football mais je m’en fichais, c’était la finale du Mondial", a assuré El Fideo, évoquant ensuite la lettre envoyée par la Casa Blanca avant le match.

"Je m’imaginais, parce que je savais que James Rodriguez venait à Madrid et que c’était mon poste, qu’ils voulaient me vendre. Une lettre du Real est arrivée, je ne voulais même pas la regarder et je l’ai déchirée", a conclu le Sud-Américain. Malgré tout, le natif de Rosario ne prendra pas part à la finale et sera transféré un mois plus tard à Manchester United pour 75 millions d’euros...
(Par Romain Lantheaume)
Brève lue par 25.739 visiteurs
+
la page du club : Real Madrid

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire