Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 01/07/2020 à 09h15

Barça : ça vire au cauchemar pour Griezmann

Barça : ça vire au cauchemar pour Griezmann
Griezmann dans la tourmente à Barcelone.
Attendu titulaire contre l'Atletico Madrid (2-2), mardi en Liga, Antoine Griezmann a disputé une poignée de secondes face à son ancien club. Une entrée tardive et inutile qui renforce un peu plus le malaise autour l'attaquant français au FC Barcelone.

«J'ai envie de chialer, sérieux. 2 minutes...» Il suffisait de voir le désarroi de Théo Griezmann, mardi, sur Twitter, pour comprendre la situation de plus en plus chaotique de son grand frère, Antoine Griezmann (29 ans), au FC Barcelone.

Alors qu'il aurait pu bénéficier d'une petite fleur de son entraîneur, Quique Setién, pour débuter sur le terrain face à son ancien club, l'Atletico Madrid (2-2), il n'en a rien été.

Quelques secondes contre l'Atletico...

Pire encore, l'attaquant français a vécu ce qu'on peut appeler une belle humiliation du côté du Camp Nou. Trois jours seulement après sa prestation contre le Celta Vigo (2-2), qui a fait couler beaucoup d'encre, notamment en raison de son comportement dans le mur sur le but égalisateur d'Iago Aspas, le champion du monde tricolore, attendu titulaire, a de nouveau démarré sur le banc. La troisième fois en quatre matchs, alors qu'il avait débuté 37 des 39 premières rencontres du club catalan dans le onze de départ.

Ce qui est le plus inquiétant pour Griezmann, c'est que son temps de jeu diminue au fil des matchs. Après n'avoir eu droit qu'à 13 minutes contre le FC Séville (0-0), à 9 minutes face au Celta Vigo, il n'a fait son apparition qu'à la 90e minute contre l'Atletico. Trois matchs où son sens du but et sa technique auraient pu permettre à Barcelone de faire la différence. Mais Setién ne l'a visiblement pas vu sous cet angle en ne lui laissant aucune chance pour tenter de remonter une pente qui semble de plus en plus glissante.

La cinquième roue du carrosse

S'il prend son mal en patience et qu'il refuse de se plaindre, cette situation ne peut guère durer pour celui qui a pendant des années été un des meilleurs joueurs du monde. Recruté pour 120 millions d'euros, l'international tricolore (0 but en 5 matchs depuis la reprise) paraît totalement désemparé et fait office de roue de secours dans un club où le vieillissant Arturo Vidal, ou même l'inexpérimenté Riqui Puig, lui sont de plus en plus privilégiés pour accompagner Lionel Messi et Luis Suarez.

En tout cas, il ne devra pas compter sur son coach pour se sortir de cette galère. «Tout le monde ne peut pas jouer. Je dois prendre des décisions. Ce n'est peut-être pas logique de le lancer à la 90e minute, mais il peut toujours se passer quelque chose. En tout cas, les joueurs sur la pelouse se débrouillaient bien. Ils faisaient un très bon match. Ce n'était pas une décision facile, mais je ne présenterai pas mes excuses» , a indiqué l'entraîneur espagnol après le match. Un message clair qui ne devrait pas rassurer le Bleu...

Que pensez-vous de la situation de Griezmann à Barcelone ? A-t-il réalisé un mauvais choix en signant pour le club catalan ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 01/07/2020 à 09h15

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire