Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 01/08/2020 à 00h07

Paris s'offre la dernière Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 0-0, 6-5 tab OL)

Paris s'offre la dernière Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 0-0, 6-5 tab OL)
La joie des Parisiens au coup de sifflet final.
Au terme d'une rencontre pénible, le Paris Saint-Germain a pris le dessus sur l'Olympique Lyonnais (0-0, 6-5 tab), ce vendredi, en finale de la Coupe de la Ligue. Un neuvième sacre pour le club de la capitale, qui remporte la dernière édition de cette compétition.

Le quadruplé pour le Paris Saint-Germain ! Après le Trophée des Champions, la Ligue 1 et la Coupe de France, le club de la capitale a mis la main sur la Coupe de la Ligue en battant l'Olympique Lyonnais (0-0, 6-5 tab), ce vendredi.

Peu inspirés et, comme leurs adversaires, au bout du rouleau physiquement sous une chaleur écrasante, les hommes de Thomas Tuchel ont remporté la dernière édition de cette épreuve, la neuvième dans l'histoire du club. L'idéal pour la confiance avant de retrouver l'Atalanta en Ligue des Champions, le 12 août.

Neymar, Verratti... et le néant au PSG

Comme face aux Verts, les Parisiens étaient rapidement bousculés par des Lyonnais très pressants. En dehors de deux frappes dangereuses de Neymar, le club de la capitale proposait peu et ne parvenait pas à faire le liant entre son milieu et son attaque. Pas franchement génial, l'OL se montrait néanmoins assez cohérent tactiquement pour gêner considérablement la circulation du ballon parisienne, trop souvent latérale et sans prise de risque.

Dans la grisaille francilienne, seuls Neymar et Verratti tentaient d'acculer des Gones parfaitement en place. Mais le manque de mouvements et les appels inexistants des fantomatiques Icardi et Di Maria n'aidaient pas. Esseulée et systématiquement entourée par trois adversaires, la star brésilienne était contrainte de décrocher très bas pour organiser le jeu. Il fallait attendre les derniers instants de la première période pour voir Gueye pousser Lopes à réaliser un superbe arrêt.

Les joueurs au bout du rouleau, Navas décisif

Au retour des vestiaires, Depay donnait des frissons à Navas sur une frappe contrée par Verratti. Lopes, lui, était encore une fois décisif sur un coup franc lointain de Neymar. En dehors de ces deux opportunités, c'était le néant, d'un côté comme de l'autre. Gênés par une température suffocante, les acteurs de la rencontre avaient toutes les peines du monde à répéter les efforts. Navas, très sérieux, s'interposait à deux reprises pour empêcher Cornet et Toko Ekambi de trouver la faille, alors que Neymar faisait briller Lopes sur son coup de tête.

Durant la prolongation, les joueurs retrouvaient un second souffle. Lopes s'interposait une fois de plus sur une frappe tendue de Di Maria alors que Traoré, après un superbe travail d'Aouar, ratait le cadre sur sa tentative. Mais l'embellie ne durait que quelques instants et les organismes plongeaient à nouveau. Dans un dernier effort, Rafael se jetait pour faucher Di Maria, écopant d'un carton rouge direct. Lors de la séance des tirs au but, Navas se montrait décisif devant Traoré et permettait au PSG de soulever sa 9e Coupe de la Ligue.

La note du match : 3,5/10

Il fallait s'y attendre, la chaleur écrasante à Saint-Denis a énormément pesé sur la qualité de la partie. Des passes peu précises, une fatigue importante au fil des minutes, les joueurs ont vécu une soirée éreintante qui pourrait laisser des traces. Pour le spectacle, on repassera.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Keylor Navas (7,5/10)

Le gardien costaricien a été impérial. Serein sur sa ligne, il a repoussé les quelques tentatives lyonnaises au cours de la partie. Lors de la séance des tirs au but, il met en échec Traoré pour mener le PSG à la victoire.

PARIS SG :

Keilor Navas (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Layvin Kurzawa (5) : positionné à droite de la défense, l'international français s'est contenté de sécuriser sa zone. Peu à l'aise sur le plan offensif, il doit céder sa place après un pépin physique. Remplacé à la 70e minute par Thilo Kehrer (5), qui a un peu plus apporté devant sans forcément briller.

Presnel Kimpembe (6,5) : titulaire pour cette finale, le défenseur central a tenu son rang. Il a su se montrer intimidant face à Depay avec des tampons autoritaires. Même si Traoré l'a un peu bousculé durant la prolongation, le champion du monde tricolore a fait le boulot.

Thiago Silva (6,5) : pour son dernier match sur le sol français avec le PSG, le défenseur central s'est montré solide face à Dembele et Depay. Serein, il n'a jamais été débordé. Il doit céder sa place après une alerte musculaire. Remplacé à la 91e minute par Leandro Paredes (non noté), qui a mis de bons taquets durant la prolongation.

Mitchel Bakker (5,5) : moins bien qu'il y a une semaine, le latéral gauche néerlandais s'est montré timide et peu entreprenant. Il s'est contenté du strict minimum dans son couloir, malgré un regain de forme après l'heure de jeu.

Marco Verratti (7) : titulaire pour cette finale, le milieu italien a été le meilleur joueur de champ dans son équipe. Au four et au moulin, il a multiplié les efforts et les gestes techniques de grande classe durant une heure. Même s'il a eu beaucoup plus de mal en fin de seconde période et durant la prolongation, il a étonné par sa capacité à rester lucide, notamment en ne prenant pas de carton. Très encourageant.

Marquinhos (5,5) : dans un rôle de sentinelle, le Brésilien n'a pas été transcendant. Son positionnement beaucoup trop bas a empêché le bloc parisien de gagner des dizaines de mètres. Il a toutefois réalisé des interventions importantes durant la prolongation. Remplacé à la 114e minute par Abdou Diallo (non noté).

Idrissa Gueye (3) : déjà très moyen face à l'ASSE, le milieu sénégalais a encore une fois été catastrophique. Lessivé physiquement, totalement défaillant techniquement, le Lion de la Téranga a complètement raté son match. Remplacé à la 58e minute par Ander Herrera (5,5), qui a mis de l'impact et qui a failli se muer en passeur décisif pour Neymar à la fin du temps réglementaire.

Ángel Di María (3,5) : un Di Maria des mauvais jours. S'il est parvenu à se procurer deux opportunités repoussées par Lopes, l'ailier a eu énormément de mal à se mettre en évidence, souvent battu physiquement pas les défenseurs lyonnais. Pas du tout dedans.

Mauro Icardi (2) : fantomatique, inexistant, tristounet... Choisissez le qualificatif qu'il vous plaît pour définir la prestation de l'attaquant argentin. Incapable de combiner, aucune solution proposée à ses partenaires, l'ancien joueur de l'Inter s'est troué dans les grandes largeurs. Remplacé à la 58e minute par Pablo Sarabia (4,5), qui a été un tout petit peu mieux. Mais ça reste là-aussi très léger...

Neymar (6,5) : le seul Parisien à avoir tenté d'apporter le danger. Proche de marquer sur coup franc et de la tête en fin de match, il a semblé très seul durant 120 minutes. La bonne nouvelle pour le PSG, c'est qu'il pourra, normalement, compter sur sa star pour le choc face à l'Atalanta.

LYON :

Anthony Lopes (7) : annoncé sur le banc, le gardien portugais a finalement figuré dans le onze de départ pour compenser la blessure au dos de Tatarusanu. Solide et vigilant, il a repoussé les nombreuses tentatives parisiennes. Malheureusement pour son équipe, il n'est pas décisif lors de la séance des tirs au but. La différence avec Navas.

Jason Denayer (7) : match plus que solide du défenseur central. En dehors d'une intervention ratée en seconde période, le Belge a été impérial dans son travail de harcèlement et sa gestion de l'espace. Taille patron.

Marcelo (6) : le Brésilien a été propre dans ce qu'il a entrepris. Solide dans les duels, bon à la relance, il a fait le boulot. Remplacé à la 80e minute par Joachim Andersen (non noté).

Fernando Marçal (6) : une partie plus que correcte pour le défenseur polyvalent. Il est monté en régime tout au long de la partie en gagnant du temps de jeu précieux pour arriver jusqu'aux tirs au but.

Léo Dubois (5) : sérieux dans son couloir, il a néanmoins été beaucoup trop timide offensivement. Du coup, on ne l'a pas assez vu pour faire mal aux Parisiens, laissant trop de répit à Bakker. Remplacé à la 85e minute par Rafael (non noté).

Bruno Guimarães (5) : infatigable au milieu, le Brésilien a été précieux. Il a cassé le rythme à plusieurs reprises en réalisant des fautes intelligentes. En revanche, il a été un peu moins inspiré dans la distribution du ballon. Remplacé à la 65e minute par Thiago Mendes (non noté).

Houssem Aouar (5) : le métronome lyonnais a été globalement irrégulier. S'il s'est permis de nombreuses percées, il a finalement peu pesé dans le jeu de son équipe malgré quelques passes qui ont cassé les lignes, comme celle où il sert idéalement Traoré en prolongation.

Maxence Caqueret (3) : un match très pauvre pour le milieu rhodanien, qui s'est souvent fait balader par Verratti. Dans l'utilisation du ballon, il a été bien moins inspiré que sur ses dernières sorties au printemps. Décevant.

Maxwell Cornet (6,5) : un match très courageux pour l'Ivoirien, qui s'est dépouillé pendant 120 minutes. Des deux côtés du terrain, il s'est montré à son aise. Au rendez-vous.

Memphis Depay (4,5) : pour son premier match officiel depuis près de huit mois après sa grave blessure au genou gauche, l'attaquant néerlandais a logiquement eu du mal. S'il est parvenu à réaliser des petites différences sur ses dribbles, il n'a quasiment pas été dangereux en dehors d'une frappe au retour des vestiaires. Remplacé à la 80e minute par Karl Toko Ekambi (non noté).

Moussa Dembele (3) : on a très peu vu l'attaquant français. Peu servi, il n'a rien eu à se mettre sous la dent. Même son pressing n'a pas été aussi efficace qu'escompté. Remplacé à la 80e minute par Bertrand Traoré (non noté), qui rate son tir au but malgré une entrée intéressante.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 0-0 LYON (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / fin.
Stade : Stade de France - 3.500 spectateurs - Arbitre : Jérôme Brisard

Buts :
Avertissements : Thiago Silva (55e), Ander Herrera (79e), Marquinhos (95e), L. Paredes (100e), Á. Di María (115e), pour PARIS SG - M. Caqueret (19e), Bruno Guimarães (61e), Fernando Marçal (94e), pour LYON - Expulsions : Rafael (119e) , pour LYON

PARIS SG : K. Navas - L. Kurzawa (T. Kehrer, 70e), Thiago Silva (L. Paredes, 90e), P. Kimpembe, M. Bakker - M. Verratti, Marquinhos (A. Diallo, 114e), I. Gueye (Ander Herrera, 58e) - Á. Di María, M. Icardi (Pablo Sarabia, 58e), Neymar

LYON : Anthony Lopes - J. Denayer, Marcelo (J. Andersen, 81e), Fernando Marçal - Bruno Guimarães (Thiago Mendes, 65e) - L. Dubois (Rafael, 86e), M. Cornet - M. Caqueret, H. Aouar - M. Dembélé (B. Traoré, 80e), M. Depay (K. Toko Ekambi, 80e)

Depay a disputé son premier match officiel depuis décembre 2019

Navas a été décisif durant les tirs au but

L'enthousiasme de Neymar après l'arrêt de Navas

La joie des Parisiens au coup de sifflet final

Thiago Silva a soulevé se dernière Coupe de la Ligue

Mbappé a fêté la victoire avec ses partenaires

Le selfie des champions

Par Youcef Touaitia, le 01/08/2020 à 00h07

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire