Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 14/09/2020 à 09h45

PSG-OM : un spectacle lamentable

PSG-OM : un spectacle lamentable
Kurzawa et Amavi ont été expulsés après une altercation.
Attendu depuis plusieurs semaines, le choc remporté par l'Olympique de Marseille contre le Paris Saint-Germain (0-1), dimanche, a offert une très mauvaise publicité à la Ligue 1. Une rencontre électrique qui va laisser des traces.

Les fans du Paris Saint-Germain et de l'Olympique de Marseille s'étaient habitués à se chamailler en octobre, voire novembre, à l'occasion de l'habituel premier Classique de la saison. Mais avec le nouveau diffuseur, Téléfoot, ils ont eu droit à un choc prématuré, très certainement pour faire la publicité de la Ligue 1. Un calcul qui, visiblement, n'a pas été judicieux.

Une mauvaise publicité pour la Ligue 1

En effet, la victoire phocéenne au Parc des Princes (0-1), dimanche, pour le compte de la 3e journée, a été en partie éclipsée par une ambiance globale complètement délétère. Tout au long du match, les acteurs présents sur la pelouse n'ont eu de cesse de chercher la petite bête pour énerver leurs adversaires. Des Parisiens très remontés contre Dimitri Payet, qui a eu droit à des tampons souvent très appuyés, des Marseillais qui ont également mis le pied de manière très musclée pour stopper Neymar, les provocations verbales incessantes et surtout, une bagarre générale lamentable en fin de partie, les joueurs ont offert un mauvais spectacle. Mais ils ne sont pas les seuls.

Et pour cause, l'arbitre de la rencontre, Jérôme Brisard, est lui aussi passé complètement à côté de son sujet. Rapidement en difficulté avec une main non-sifflée de Boubacar Kamara dans la surface, l'homme en noir a toujours été à la traîne dans ses décisions. Dépassé par les événements et écrasé par la tension palpable, il s'est totalement troué en n'allant pas vérifier la VAR sur le but parfaitement valable refusé à Dario Benedetto pour une position de hors-jeu inexistante de Florian Thauvin. C'est seulement dans le temps additionnel, avec cinq cartons rouges sortis, qu'il a donné l'impression de tenir le manche. Une réaction autoritaire beaucoup trop tardive.

Les spécialistes dépités

Chez les spécialistes, la pilule est très difficile à avaler. Pierre Ménès n'a pas mâché ses mots pour qualifier ce spectacle qui n'honore pas le football français. «J'ai assisté à une parodie de football et à un match qui va laisser des traces au niveau de la réputation des deux équipes. J'ai vu des comportements honteux. Et des deux côtés» , a pesté le journaliste de Canal+ sur son blog. «La Ligue 1 est décidément un championnat qui ne sait pas se terminer et qui ne sait pas reprendre. Voilà neuf ans que l'OM n'avait pas battu le PSG, et s'agissant de la méthode, elle a été assez claire, d'un bout à l'autre : pour que les Marseillais gagnent enfin, il a fallu que personne ne joue au foot» , a surenchéri Vincent Duluc pour L'Equipe.

«Le néant proposé par les deux équipes les plus populaires de notre championnat est comme un symbole. Oui Mediapro s'est fait "enfler" et non le nouveau boss du foot français ne changera rien. Soyez en sûrs, notre L1 coule chaque jour un peu plus» , a osé Daniel Riolo sur son blog. «Ce n'était pas digne de deux clubs d'un certain standing normalement. (...) Cette fin de match ne donne pas une bonne publicité pour le football. C'est ça qui m'interpelle. (...) On a vu un match qui s'est mal terminé, avec des mauvaises attitudes. A notre époque aussi c'était chaud, mais ça ne se terminait pas comme ça» , a rajouté Luis Fernandez. Un match qui a fait l'unanimité... dans le mauvais sens.

Qu'avez-vous pensé de ce match ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 14/09/2020 à 09h45

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire