Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 14/09/2020 à 12h15

Ligue 1 : la presse salue "l'exploit" de l'OM... et fustige le "match de la honte"

Ligue 1 : la presse salue "l'exploit" de l'OM... et fustige le "match de la honte"
Le genre de scènes qui ont émaillé ce Clasico...
Ce lundi, la performance de l'Olympique de Marseille, qui a battu le Paris Saint-Germain pour la première fois depuis novembre 2011, est en partie éclipsée par le climat électrique du match, qui a suscité l'indignation de la presse, notamment à l'étranger.

«L'exploit» (La Provence), «L'OM fait disjoncter Paris» (L'Equipe), «L'OM en prince du Parc» (La Marseillaise), «Paris perd ses nerfs et le Clasico» (Le Parisien), «L'OM soulève Paris» (So Foot), «Le bonheur est enfin marseillais» (Le Dauphiné Libéré), «Marseille et Thauvin mettent les Parisiens dans le rouge» (20 Minutes), «Des expulsés en pagaille, de la bagarre et un but : l'OM efface neuf ans de frustration» (Eurosport), «Avec un coup réussi, les Marseillais brisent la série face aux Parisiens !» (Maxifoot)…

Près de neuf ans que l'Olympique de Marseille attendait ça ! 3 850 jours après leur dernière victoire face au Paris Saint-Germain, les coéquipiers de Florian Thauvin, unique buteur, ont enfoncé le club de la capitale en s'imposant 1-0 dimanche au Parc des Princes en clôture de la 3e journée de Ligue 1 pour mettre fin à une série de 20 matchs consécutifs sans succès face au grand rival.

La Provence pique le PSG

Cette performance est saluée ce lundi matin dans la presse, en particulier évidemment par les médias marseillais, qui n'ont pas hésité à employer un ton très incisif. «Put… neuf ans ! La série noire de l'OM face à Paris s'est enfin terminée dans un Parc des Princes désert et à bout de nerfs, plus du tout habitué à voir ses petits protégés mordre la poussière face au rival honni» , a savouré La Provence. «Dans le jeu, la victoire de l'OM n'est sans doute pas complètement méritée mais, dans l'esprit, la défaite du PSG est totalement justifiée», note de son côté L'Equipe.

Malheureusement, l'aspect sportif a été largement relégué au second plan par l'ambiance électrique qui s'est fait sentir sur le terrain tout au long de ce Clasico, marqué par 14 cartons jaunes et 5 rouges, tous distribués au moment de la bagarre générale qui a éclaté en fin de match. «Le succès de Marseille, son premier au Parc en dix ans, a en partie été éclipsé par les embrouilles de fin de match», a déploré L'Equipe.

Bagarres, expulsions, racisme… Le match de la honte

Hors France, les propos de Neymar, qui accusent Alvaro Gonzalez de racisme, ont été largement relayés, et la presse étrangère a fustigé le spectacle lamentable que les 22 acteurs ont proposé. A ce niveau-là, le quotidien madrilène Marca tape le plus fort en dénonçant le «match de la honte». «Comme si cela ne suffisait pas, en pleine pandémie, Di Maria crache sur Alvaro Gonzalez...», hallucine le média.

«Neymar a été expulsé pour avoir tapé et fait partie des 5 joueurs qui ont vu rouge lors d'une bagarre générale. La superstar du PSG dit qu'il a été traité de "fils de p*** de singe"», se délecte The Sun, friand de ce genre de polémiques. «Le Parc des Princes devient un ring géant», écrit aussi La Gazzetta dello Sport, tandis que Bild souligne la «faillite du PSG et les 5 rouges dans le temps additionnel». Pas le genre de scènes qui vont améliorer l'image de la L1 à l'étranger…

«L'exploit» (La Provence)

«L'OM fait disjoncter Paris» (L'Equipe)

«Paris perd ses nerfs et le Clasico» (Le Parisien)

«Le match de la honte» (Marca)

La victoire de l'OM 9 ans après ou l'image lamentable renvoyée par les 22 acteurs, que retenez-vous en priorité de ce match ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Lantheaume, le 14/09/2020 à 12h15

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire