Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 26/09/2020 à 09h00

Top Déclarations : Ibrahimovic veut zlataner le Covid-19, Messi cartonne sa direction, Payet raconte Bielsa...

Top Déclarations : Ibrahimovic veut zlataner le Covid-19, Messi cartonne sa direction, Payet raconte Bielsa...
Ibrahimovic a mis en garde le Covid-19.
Ibra «Benjamin Button» zlatane le Covid-19, Messi cartonne sa direction, Payet raconte Bielsa, Benito cash, Rami se souvient d'un joueur raciste... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Zlatan Ibrahimovic – «J'ai été testé négatif au Covid hier et positif aujourd'hui. Je n'ai aucun symptôme ou quoi que ce soit. Le Covid a eu le courage de me défier. Mauvaise idée» (Twitter, le 24.09.2020)

Mais quelle mouche a piqué le Covid-19 pour aller se frotter au Suédois ?

2. Lionel Messi, à propos de Luis Suarez – «Tu méritais des adieux dignes de ce que tu représentes : l'un des joueurs les plus importants de l'histoire du club, qui a réussi des choses importantes collectivement et individuellement. Et pas qu'ils te jettent comme ils l'ont fait. Mais la vérité, c'est qu'à ce niveau, plus rien ne me surprend» (Instagram, le 25.09.2020)

Le nouveau tacle très appuyé de l'attaquant argentin en direction des dirigeants du FC Barcelone après le départ forcé de Luis Suarez à l'Atletico Madrid. Ça pique...

3. Dimitri Payet, à propos de Marcelo Bielsa – «C'est l'un de ses intendants qui met le feu aux poudres, car sur la dernière action de l'entraînement, je fais un petit pont, je marque et l'intendant me félicite. C'est là où il pète les plombs : 'Tu le félicites alors qu'il n'a rien fait de l'entraînement, il n'a fait que ça et tu le félicites !' Il fait rentrer tout le monde aux vestiaires. On jouait le dimanche, on était le vendredi et il me dit : 'Tu peux y aller, tu peux partir en vacances, on n'aura pas besoin de toi dimanche'.» (RMC Sport, le 22.09.2020)

L'anecdote croustillante du meneur de jeu de l'OM qui a provoqué la colère du coach argentin après un entraînement très léger. Les détails, encore les détails...

4. Loris Benito – «Je crois qu'on a été plus mauvais qu'eux dans tous les aspects du jeu. On était nuls physiquement, techniquement, tactiquement, mentalement. On ne doit pas être surpris si on ne gagne pas le match. Dans le foot, il y a des défaites qu'on ne peut pas expliquer, celle-ci on peut l'expliquer. Si t'es tellement nul, je ne vois pas comment tu peux gagner le match. C'était absolument zéro» (Zone mixte, le 19.09.2020)

Le latéral gauche de Bordeaux n'a pas mâché ses mots après la défaite des siens à Lens (2-0). Et on le comprend...

5. Adil Rami – «J'ai retrouvé le match en question. C'était à Nice, pardon… Lors d'un OGCN-LOSC, et maintenant vous allez trouver facilement. Je ne m'en prends pas au club, mais à l'un des méchants qui mérite d'être dénoncé. (…) Pourquoi en parler aujourd'hui ? J'aime bien rajouter de la sauce samouraï dans mes plats» (Instagram, le 23.09.2020)

Après l'épisode Neymar-Alvaro, l'épisode Neymar-Sakai, tous sur fond de racisme présumé, le défenseur central français a raconté une anecdote qui remonte dix ans en arrière. Reste à savoir si l'identité de l'individu concerné sera dévoilée...

6. Hans-Dieter Flick – «C'était une performance brillante, mais nous aurions dû marquer deux, trois, peut-être quatre buts de plus en première période. Mais il était important de montrer que nous sommes sur la bonne voie cette saison également. Je suis très satisfait» (Conférence de presse, le 19.09.2020)

8-2 contre le FC Barcelone, ça ne suffit pas au coach du Bayern qui voulait un peu plus punir le club catalan. On comprend mieux pourquoi son équipe est aussi diabolique !

7. Jürgen Klopp – «Tu es fou ? On ne fait jamais ça, OK ?» (Stamford Bridge, le 20.09.2020)

La colère du coach de Liverpool lorsqu'un de ses adjoints a jubilé après l'expulsion d'Andreas Christensen avant la pause. Classe.

8. Jean-Michel Aulas, à propos de Jeff Reine-Adélaïde – «Il a un très gros contrat. On lui a fait confiance. Juni a bien répondu le lendemain de cette déclaration inappropriée. Moi, je n'aime pas les gens qui disent qu'ils veulent partir de l'OL, je suis comme les supporters» (L'Equipe, le 24.09.2020)

Le président de l'OL n'a visiblement pas digéré la sortie de son milieu offensif qui a réclamé son départ après seulement une saison.

9. Andy Cole, à propos d'Anthony Martial – «S'il se montre régulier match après match durant une saison, je ne pense pas que nous aurions cette conversation pour savoir si nous avons besoin d'un numéro 9. Durant un week-end, il peut être absolument fantastique, puis une autre semaine, on se demande ce qui lui est arrivé. C'est comme si son frère jumeau jouait» (Goal, le 24.09.2020)

L'ancien buteur des Red Devils n'est visiblement pas convaincu par le Français, 5 ans après son arrivée...

10. Zlatan Ibrahimovic – «Si j'avais eu 20 ans ce soir, j'aurais marqué quatre buts, pas deux, mais je vais en avoir 39. Je suis comme Benjamin Button : je suis né vieux, mais je vais mourir jeune» (Sky Italia, le 21.09.2020)

Double buteur contre Bologne (2-0), l'attaquant suédois ne faiblit toujours pas malgré son âge avancé. Un phénomène sur et en dehors des terrains !

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !

Par Youcef Touaitia, le 26/09/2020 à 09h00


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire