Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 16/10/2020 à 08h59

Fair-play financier : l'OM va contester les sanctions

Fair-play financier : l'OM va contester les sanctions
L'OM veut réduire les sanctions du fair-play financier
Le président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, a annoncé que le club phocéen allait effectuer un recours auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester les sanctions du fair-play financier de l'UEFA.

L'Olympique de Marseille contre-attaque. Sanctionné en juin par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, pour ne pas avoir respecté l'accord de règlement passé un an auparavant, le club phocéen a décidé de formuler un recours auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester les sanctions.

Pour rappel, l'OM a écopé d'une amende de 3 millions d'euros et d'une retenue de 15% sur les recettes européennes pour les saisons 2020-2021 et 2021-2022. Des sanctions qui ne sont pas adaptées à la situation actuelle et la crise financière liée à la pandémie du Covid-19, d'après le président olympien Jacques-Henri Eyraud.

J.-H. Eyraud - «avoir d'autres sanctions»

«Le fair-play financier n'a jamais prévu, en matière de barème de sanction, des circonstances comme nous en vivons aujourd'hui. (...) Donc nous allons monter un recours avec nos avocats pour avoir d'autres sanctions, en tout cas pas celles qui sont les nôtres aujourd'hui» , a expliqué le dirigeant phocéen sur les ondes de RMC. L'objectif n'est donc pas de faire annuler les sanctions, mais de réduire la note.

Avec le Covid-19, Eyraud estime notamment que l'OM va perdre en billetterie entre 6 et 8 M€ pour les trois rencontres à domicile de la phase de poules de la Ligue des Champions face à Manchester City, Porto et l'Olympiakos. Les dirigeants marseillais peuvent s'appuyer sur l'exemple Manchester City. Exclu des compétitions européennes pour deux ans, le club anglais avait gagné devant le TAS pour faire annuler sa sanction et obtenir une réduction de son amende (de 30 à 10 M€).

Pensez-vous que l'UEFA doit se montrer plus souple au vu de la situation actuelle pour les clubs ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Rigaux, le 16/10/2020 à 08h59

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire