Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 20/02/2021 à 10h00

OM : la réponse du directeur général aux fans mécontents

OM : la réponse du directeur général aux fans mécontents
Hugues Ouvrard s'accroche du côté de l'OM.
Au lendemain de la conférence de presse organisée par les leaders des groupes de supporters, qui ont réclamé le départ de Frank McCourt et de Jacques-Henri Eyraud, l'Olympique de Marseille a répondu par l'intermédiaire d'Hugues Ouvrard. Sans surprise, le directeur général affirme que les dirigeants en place ne cèderont pas sous la pression.

Délétère, suffocant, pesant, nauséabond... Tant d'adjectifs qui résument le climat actuel à l'Olympique de Marseille. Mécontents du bilan sportif, de la mauvaise gestion de l'effectif, des licenciements ou encore des récentes mises en demeure, les leaders des groupes de supporters phocéens ont tenu une conférence de presse, vendredi, pour réclamer le départ de Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud. Une requête visiblement tombée dans l'oreille d'un sourd.

Une réconciliation prônée par Ouvrard

En effet, Hugues Ouvrard, a écarté cette possibilité. Malgré le discours ferme des fans, qui ne veulent plus collaborer avec les dirigeants en place, le directeur général espère avant tout une sortie de crise. «Nous respectons beaucoup les supporters de l'OM, notamment ceux des groupes. Et je souhaite les revoir dans les virages ! L'ambiance du Vélodrome est importante. La passion et la ferveur font partie des valeurs de l'OM. Mais d'autres valeurs importantes doivent aussi être le dialogue et la non-violence. Je veux sortir le club de cette crise et cela passera par davantage de dialogue» , a soutenu le dirigeant lors d'une visioconférence avec les responsables d'OM Nation dans des propos repris par RMC.

«Il est capital que l'on retrouve un accord avec les groupes de supporters. On doit garder cette ambiance populaire en virages avec notamment un prix de l'abonnement conforme à ce qui se fait actuellement. Je ne souhaite pas faire du Vélodrome un stade aseptisé. Je veux un stade avec des tifos, un stade populaire, que ça gueule, que ça mette la pression sur l'équipe adverse ou que ça chante contre nous si on n'est pas à la hauteur» , a rajouté Ouvrard, qui a justifié la récente mise en demeure par les incidents qui ont eu lieu à la Commanderie en marge du match annulé contre Rennes.

Ouvrard défend Eyraud

D'ailleurs, le DG ne s'est pas arrêté là et s'est montré un peu plus ferme dans la suite de son speech. «Ce n'est pas en criant que l'on veut la tête du roi que l'on va avoir la tête du roi. Jacques-Henri a peut-être fait des erreurs, mais il a aussi fait beaucoup de choses positives. Frank McCourt lui a renouvelé sa confiance il y a dix jours. Céder à ces pressions, ce n'est pas le mode de fonctionnement d'une entreprise. J'ai beaucoup de respect pour nos supporters, mais quand un actionnaire a mis 370 millions d'euros dans un club, il est en droit de décider qui doit manager ce club» , a rappelé Ouvrard. Pas sûr que ce discours apaise cette situation devenue intenable...

Que pensez-vous de la situation actuelle à l'OM ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 20/02/2021 à 10h00

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire