Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 20/02/2021 à 16h50

Nantes : Kita allume Landreau !

Nantes : Kita allume Landreau !
Waldemar Kita n'a pas l'intention de vendre le FC Nantes
Alors que des rumeurs ont fait état d'un projet de reprise du FC Nantes par Mickaël Landreau, l'actuel président nantais Waldemar Kita a profité d'un entretien à L'Equipe pour recadrer l'ancien portier du FCN.

Waldemar Kita dégaine. Comme évoqué cette semaine, Mickaël Landreau n'a pas écarté l'idée de participer à un projet de reprise du FC Nantes, via un pool d'investisseurs. Et cela ne plaît pas à l'actuel propriétaire du club. Dans les colonnes de L'Equipe, le patron du FCN ne s'est pas montré tendre envers l'ex-gardien nantais.

Landreau «est détesté» au FC Nantes

«A Nantes, au club, il est détesté, assure le président des Canaris. Il a foutu un bordel énorme, il a mis des mecs de côté, il a mis la zizanie partout où il est passé ! Pour vous, il va calmer le peuple, pas de problème, mais il faut un projet derrière. Vous pouvez lui dire, je ne suis pas convaincu que des gens vont suivre» , lance Kita, en faisant notamment référence à la fronde menée en 2004 par Landreau pour obtenir le départ de l'entraîneur en place Loïc Amisse.

Kita enchaîne en rappelant que Landreau avait déjà voulu obtenir un poste important à Nantes. «M. Landreau est venu il y a cinq ans ici. Pour prendre un poste de direction. "Vous, vous restez à la maison, votre fils dehors, je vire tout le monde de la Jonelière, tout le centre de formation, je vais mettre mes copains, vous me donnez carte blanche, ou plutôt une carte bleue, et je vais gérer le club"» , raconte le dirigeant.

Kita recadre Landreau

«J'ai répondu : "Monsieur Landreau, quelle est votre expérience de la vie ?" Il me répond qu'il ne veut pas être entraîneur, etc. Trois mois après il est entraîneur de Lorient» , s'amuse presque le patron nantais. Avant de rappeler le bilan de l'ancien portier international français sur le banc des Merlus : «Le plus gros budget de la Ligue 2. Et il n'est pas monté deux ans de suite (7e puis 6e). Alors c'est bien de donner des leçons à tout le monde, mais ce n'est pas sérieux.»

Et histoire d'en remettre une couche, Kita ajoute : «C'était un bon gardien de Ligue 1. Il n'a pas été champion du monde non plus ! Et il n'a pas de références, c'est tout. Même à Lorient, sa seule expérience d'entraîneur, il n'a pas réussi à s'entendre avec les joueurs et les dirigeants.» Critiqué et très agacé, l'homme d'affaires avait besoin de vider son sac.

Un départ n'est pas au programme

Kita en a d'ailleurs profité pour affirmer qu'il n'avait pas l'intention de partir. «Si je m'imagine encore président de Nantes dans 5 ou 10 ans ? Du moment que j'ai le cerveau et le physique, oui, a-t-il répondu. Et n'oubliez pas une chose, quand même : il y a un type qui prend tout ça à coeur et qui a envie de tenir, c'est mon fils (Franck, directeur général délégué). Je sais que je suis le diable et que lui c'est un agneau mais quand il reprendra le club, ce sera sûrement un peu différent, il gérera peut-être mieux que moi.» Les supporters mécontents sont prévenus.

Que vous inspirent les propos de Kita ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Rigaux, le 20/02/2021 à 16h50

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire