Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 20/06/2021 à 19h53

Carton plein pour l'Italie ! - Débrief et NOTES des joueurs (Italie 1-0 Pays de Galles)

Carton plein pour l'Italie ! - Débrief et NOTES des joueurs (Italie 1-0 Pays de Galles)
Pessina a marqué le but de la victoire contre le Pays de Galles.
Avec un onze de départ largement remanié, l'équipe d'Italie a pris le dessus sur le Pays de Galles (1-0), ce dimanche, lors de la dernière journée du groupe A. Avec ce troisième succès en autant de sorties, la Squadra Azzurra termine en tête de sa poule et affrontera le 3e du groupe C, samedi prochain, à Londres. Les Dragons sont également qualifiés.

L'Italie a été reçue trois sur trois ! Séduisante depuis le début de l'Euro, la Squadra Azzurra a fait carton plein pour ses trois matchs à Rome suite à son nouveau succès contre le Pays de Galles (1-0), ce dimanche, lors de la dernière journée du groupe A.

En dépit d'un onze de départ largement remanié, la formation transalpine a assez aisément contenu des Dragons réduits à dix peu avant l'heure de jeu pour terminer en tête de sa poule et se donner le droit d'affronter le 2e du groupe C, samedi prochain, à Londres. De leur côté, les Britanniques sont également qualifiés pour la suite du tournoi.

Verratti au-dessus de la meute

Malgré un très large turnover, avec huit changements opérés par Roberto Mancini, les Italiens faisaient une belle impression dans les premières minutes. Sans se montrer dangereuse, la Squadra Azzurra privait son adversaire du ballon et exerçait une pression très haute sur le terrain pour l'accuser dans son camp. Une domination néanmoins stérile avec une seule occasion par l'intermédiaire de Belotti, qui ratait le cadre sur sa frappe croisée.

De leur côté, les Dragons faisaient preuve de solidarité. Après l'orage, les visiteurs proposaient quelques séquences de possession intéressantes mais peinaient à se rapprocher du but de Donnarumma, qui avait toutefois un frisson sur une tête de Williams. Une légère éclaircie puisque les Gallois subissaient de nouveau et craquaient sur un coup franc de Verratti parfaitement repris par Pessina (1-0, 38e). Avant la pause, le joueur de l'Atalanta passait même proche du doublé sur un nouveau service du Parisien, en grande forme à l'Olimpico.

Ampadu voit rouge, l'Italie en gestion

Au retour des vestiaires, l'Italie mettait à nouveau la pression et trouvait le poteau sur un coup franc de Bernardeschi. Actif, l'ailier de la Juventus était victime d'une semelle appuyée d'Ampadu, directement exclu pour ce geste non-maîtrisé. En supériorité numérique, les Italiens poussaient fort pour alourdir l'addition mais Ward était vigilant pour repousser une frappe à bout portant de Belotti. Peu à peu, l'étreinte se desserrait et Bale ne profitait pas d'un oubli de la défense pour ajuster une reprise de volée à bout portant.

Dans le dernier quart d'heure, les Italiens se montraient beaucoup moins impériaux et laissaient quelques ouvertures à leurs adversaires. Sentant le danger venir, ils remettaient un coup d'accélérateur pour obliger les Gallois, virtuellement qualifiés grâce à une meilleure différence de buts par rapport à la Suisse, à défendre. Un statu quo qui durait jusqu'au bout d'un match qui donnera satisfaction à Roberto Mancini. Rendez-vous dans six jours pour un 8e de finale face au 2e du groupe C à Londres. Les partenaires de Bale retrouveront le 2e de la poule B quelques heures plus tôt à Amsterdam.

La note du match : 6/10

Même avec ses coiffeurs, l'Italie a affiché un visage toujours aussi conquérant. Si tout n'a pas été aussi bien que lors des deux premiers matchs, la formation transalpine a montré qu'elle avait de la ressource avec remplaçants, voire titulaires potentiels, à l'image de Verratti, pour monter un peu plus en régime dans cette compétition. Un jeu offensif appréciable face à un adversaire qui a surtout tâché de ne pas prendre trop de buts, le match a été plutôt correct dans l'ensemble.

Le but :

- Verratti obtient un coup franc à droite à 30 mètres. Le Parisien tente un centre court pour Pessina, qui fausse compagne à Morrell pour reprendre de volée du pied droit. Trop court, Ward voit le ballon terminer dans son petit filet droit (1-0, 38e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marco Verratti (7,5/10)

Un retour gagnant pour le milieu du PSG. Privé de compétition depuis un mois et demi, le Parisien s'est montré en jambes et actif dans l'entrejeu. Toujours aussi fin techniquement, il réalise plusieurs ouvertures vers l'avant et offre même un but à Pessina sur coup franc. Il a été un peu plus en gestion en seconde période puisqu'il a été beaucoup moins entreprenant. Un match plus que convaincant dans l'ensemble.

ITALIE :

Gianluigi Donnarumma (5) : le futur gardien du PSG n'a pas été inquiété dans ce match. En dehors d'une incursion de Ramsey sur laquelle il bouche bien l'angle de son poteau, il n'a pas eu à se mettre en évidence. Remplacé à la 89e minute par Salvatore Sirigu (non noté).

Rafael Tolói (6) : quelques secousses en milieu de première période sur les montées de Williams mais rien de bien inquiétant pour le joueur de l'Atalanta. Il s'est montré sobre dans l'ensemble.

Leonardo Bonucci (6) : un match durant lequel le capitaine italien n'a pas tremblé. Il a bien sécurisé sa zone, n'hésitant pas à jouer long pour repousser le bloc gallois. Remplacé à la 46e minute par Francesco Acerbi (5), qui a commis une petite bourde dont n'a pas profité Ramsey.

Alessandro Bastoni (6) : une bonne impression laissée par le défenseur central de l'Inter. Agressif sur le porteur du ballon, le champion d'Italie s'est distingué avec des ouvertures osées vers l'avant, comme celle pour Belotti sur sa première occasion. Il s'est parfois laissé emporter par sa fougue.

Emerson (5,5) : comme Spinazzola, le latéral gauche de Chelsea a beaucoup proposé dans son couloir. Malgré tout, il a été assez brouillon au moment de faire la dernière passe.

Matteo Pessina (6) : moyen durant 30 minutes, le milieu offensif de l'Atalanta débloque le match sur un coup franc bien tiré par Verratti. Peu avant la pause, il est même tout proche du doublé sur un nouveau service du Parisien. Il a brillé par intermittence mais a raté de nombreuses passes dans le dernier quart du terrain. Remplacé à la 87e minute par Gaetano Castrovilli (non noté).

Jorginho (6,5) : toujours aussi propre, le milieu de Chelsea a bien régulé le jeu, n'hésitant pas à déléguer le jeu à Verratti. Il n'a clairement pas eu à forcer son talent dans cette partie. Remplacé à la 74e minute par Bryan Cristante (non noté).

Marco Verratti (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Federico Bernardeschi (6) : un match correct pour l'ailier de la Juventus. Il a énormément couru et a réalisé quelques différences sans parvenir à se montrer précis dans les transmissions en première période. Il a été bien mieux au retour des vestiaires, avec notamment un poteau touché et une expulsion provoquée. Remplacé à la 75e minute par Giacomo Raspadori (non noté).

Andrea Belotti (5) : le remplaçant d'Immobile a été malheureux dans ce match. Il a eu du mal à régler la mire sur ses rares tentatives. Une rencontre frustrante dans laquelle il n'a pas brillé.

Federico Chiesa (6) : une grosse activité sur son aile mais beaucoup de déchet pour le Bianconero. Il s'est dépensé sans compter mais a trop souvent eu la tête dans le guidon. Il a néanmoins fait peser une menace constante.

PAYS DE GALLES :

Danny Ward (7) : le gardien remplaçant de Leicester n'a rien à se reprocher dans ce match. Il sort cinq parades pour empêcher son équipe de repartir avec une valise.

Connor Roberts (5) : des difficultés pour contenir les attaques rapides de Chiesa et Bernardeschi. Il a trop peu apporté devant.

Chris Gunter (6) : pour son premier match de l'épreuve, le défenseur central s'en est plutôt bien sorti. Il a réussi à museler Belotti, qui n'a pas pu se défaire de se présence.

Joe Rodon (6) : le défenseur de Tottenham a tenu le choc face à Belotti. Il a mené la vie dure au buteur italien, qui n'a pas réussi à se défaire de son marquage en dehors de deux rushs sur la droite.

Ethan Ampadu (4) : plutôt à son aise face à Belotti, le joueur appartenant à Chelsea a été renvoyé au vestiaire après la pause pour une semelle très appuyée sur Bernardeschi. Une expulsion qui plombe son équipe, qui aurait pu espérer mieux en fin de partie.

Neco Williams (5) : le Red a montré de belles choses sur les phases offensives. En revanche, il a souffert face à Bernardeschi, qui l'a énormément usé durant un peu plus d'une heure. Remplacé à la 86e minute par Ben Davies (non noté).

Joseff Morrell (4) : le milieu gallois a eu d'énormes difficultés dans ce match. Souvent dépassé par Verratti, il oublie Pessina au marquage sur l'ouverture du score. Une fin d'après-midi compliquée pour lui. Remplacé à la 60e minute par Kieffer Moore (non noté).

Joe Allen (5) : ni bon, ni mauvais. L'ancien joueur de Liverpool a tenté, tant bien que mal, de tenir le choc. Chose qui n'était pas aisée face à un Verratti inspiré. Remplacé à la 87e minute par Dylan Levitt (non noté).

Aaron Ramsey (4,5) : un petit match pour le joueur de la Juventus. Il est parvenu à réaliser quelques déviations pour fluidifier le jeu. En seconde période, il manque de lucidité sur une incursion consécutive à une erreur de lecture d'Acerbi.

Gareth Bale (5) : le capitaine gallois ne peut pas faire des miracles à tous les matchs. Il a été contraint de décrocher très pas pour organiser le jeu. Le joueur appartenant au Real aurait pu mieux faire sur son occasion à bout portant en seconde période. Remplacé à la 86e minute par David Brooks (non noté).

Daniel James (4) : comme beaucoup trop souvent, l'ailier de Manchester United a foncé tête baissée sur ses rares percées. Peu efficace, il aurait pu être averti pour une vilaine semelle sur le tibia de Verratti. Remplacé à la 74e minute par Harry Wilson (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ITALIE 1-0 PAYS DE GALLES (mi-tps: 1-0) - EURO 2020 - groupe A / 3e journée
Stade : Stadio Olimpico, Rome - Arbitre : Ovidiu Hategan, Romania

Buts : M. Pessina (39e) pour ITALIE
Avertissements : M. Pessina (79e), pour ITALIE - J. Allen (51e), C. Gunter (79e), E. Ampadu (55e), pour PAYS DE GALLES

ITALIE : G. Donnarumma (S. Sirigu, 89e) - L. Bonucci (F. Acerbi, 46e), A. Bastoni - Rafael Tolói, Emerson - M. Pessina (G. Castrovilli, 87e), Jorginho (B. Cristante, 75e), M. Verratti - F. Bernardeschi (G. Raspadori, 75e), A. Belotti, F. Chiesa

PAYS DE GALLES : D. Ward - J. Rodon, E. Ampadu, C. Gunter - C. Roberts, J. Morrell (K. Moore, 60e), J. Allen (D. Levitt, 86e), N. Williams (D. Brooks, 86e) - A. Ramsey - G. Bale (B. Davies, 86e), D. James (H. Wilson, 74e)

 Verratti a fourni une belle copie à Rome

La joie de Pessina, unique buteur du match (1-0, 38e)

Bernardeschi a touché le poteau sur coup franc

Ampadu a été directement expulsé pour une semelle sur Bernardeschi

Bale a manqué une belle opportunité en seconde période

Mancini a donné du temps de jeu à Sirigu

Par Youcef Touaitia, le 20/06/2021 à 19h53

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire