Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 20/06/2021 à 22h59

Barça : Laporta défend encore la Super Ligue... et tacle le PSG

Barça : Laporta défend encore la Super Ligue... et tacle le PSG
Laporta a piqué le PSG devant les socios.
De retour au FC Barcelone depuis le début du printemps, Joan Laporta veut lancer un nouveau cycle. A l'occasion d'une assemblée de socios, le président du club catalan a défendu le projet de Super Ligue, tant décrié ces dernières semaines. L'homme d'affaires en a profité pour mettre un taquet au Paris Saint-Germain.

Joan Laporta est de retour aux affaires. Un peu plus d'une décennie après son premier passage de sept années (2003-2010), le sulfureux homme d'affaires catalan a repris la présidence du FC Barcelone pour y lancer un nouveau cycle.

Cela passe par un assainissement des finances, mais aussi et surtout par un come-back de la formation espagnole au premier plan. Et qui dit premier plan dit Super Ligue pour le FCB, qui fait partie des trois frondeurs les plus récalcitrants, avec le Real Madrid et la Juventus.

La Super Ligue nécessaire selon Laporta

A l'occasion d'une assemblée de socios, le nouvel homme fort a tenu à défendre le projet malgré la pression de l'UEFA. «Nous, qui défendons les intérêts du Barça, avons vu nos espoirs anéantis par certains fonctionnaires. L'UEFA n'a pas voulu accepter le dialogue et nous ne le comprenons pas, mais nous avons continué à essayer. Nous avons plus de 122 ans d'histoire et nos sentiments doivent être respectés. Et nous ne paierons pas de pénalités si la justice nous donne raison» , a lâché le Catalan.

Alors que l'instance à décidé de suspendre sa procédure disciplinaire jusqu'à nouvel ordre, Laporta n'a pas manqué de faire le fanfaron pour la narguer. «Le temps nous a donné raison. Ne nous demandez pas de nous excuser de réfléchir à l'organisation ou d'oeuvrer à l'organisation d'une compétition ou de vouloir prendre notre destinée en main dans le monde du football» , a insisté le patron du récent 3e de Liga, qui à l'image de Florentino Pérez ou d'Andrea Agnelli, reste déterminé à l'idée de créer cette compétition.

Laporta s'en prend au PSG

Dans son plaidoyer, Laporta en a profité pour égratigner un club comme Manchester City, mais surtout le Paris Saint-Germain, qu'il accuse de déséquilibrer le football mondial à tous les niveaux. «Ce que font ces clubs étatiques dénature la compétition. Vos enfants doivent retrouver l'intérêt pour le football. Ils doivent s'intéresser à des matchs attractifs. Ils le regardent sur les tablettes et les téléphones mais avec des audiences plus faibles, il y a moins d'argent à la télévision» , a prévenu l'Ibère.

Avant d'enfoncer le clou au sujet de la formation francilienne «Les audiences télévisées sont en baisse et, en France, elles ont diminué de moitié» , a expliqué l'homme de 58 ans, qui ne digère pas de s'être fait chiper Georginio Wijnaldum. «Quelle coïncidence qu'un club étatique, que vous connaissez, investisse plus que jamais et offre le double à un joueur que nous voulons» , s'est-il plaint. Un discours qui ne devrait pas vraiment plaire aux dirigeants du PSG, qui entretenaient des relations exécrables avec la direction précédente. Ni même à ceux de l'UEFA...

Que pensez-vous des propos de Laporta ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 20/06/2021 à 22h59

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire