Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 12/09/2021 à 22h43

Efficace, Lyon impose sa loi - Débrief et NOTES des joueurs (OL 3-1 RCSA)

Efficace, Lyon impose sa loi - Débrief et NOTES des joueurs (OL 3-1 RCSA)
Moussa Dembélé a bien lancé l'OL.
Sans réaliser une grande performance, l'Olympique Lyonnais a dominé Strasbourg (3-1) ce dimanche en clôture de la 5e journée de Ligue 1. Un succès logique pour les Gones, efficaces et lancés par un bijou de Moussa Dembélé.

Un éclair de Moussa Dembélé et Lyon a bien géré. Efficace, le club rhodanien s'est logiquement imposé face à Strasbourg (3-1) ce dimanche en clôture de la 5e journée de Ligue 1.

Immédiatement devant au score grâce à un but magnifique de Dembélé, les Gones ont ensuite pu maîtriser les débats avant de faire le break par Jason Denayer, servi par Xherdan Shaqiri, et une ultime réalisation de Lucas Paqueta. Au classement, l'OL se retrouve au 7e rang.

Dembélé régale !

Dans une belle ambiance au Groupama Stadium, les Lyonnais se projetaient immédiatement vers l'avant avec une volée de Toko-Ekambi dans les tribunes sur un service en profondeur de Shaqiri. Puis sur une ouverture en profondeur sublime de Guimaraes, Dembélé réalise un enchainement parfait avec un contrôle de la poitrine et une frappe pour trouver la lucarne opposée de Sels (1-0, 8e) ! Magnifique ! Totalement asphyxiés par le pressing adverse, les Alsaciens ne parvenaient pas à réagir avec un gros déchet technique dans leurs transmissions.

Mais petit à petit, les Gones reculaient et s'exposaient avec une frappe de Prcic, détournée par Diomandé, qui donnait des sueurs froides aux fans rhodaniens en frôlant le poteau de Lopes. Après un début de partie séduisant, l'OL avait clairement baissé de pied face à une équipe du RCSA de plus en plus entreprenante. Jusqu'à la pause, les débats étaient plutôt équilibrés entre les deux formations sur un tout petit rythme…

Gameiro rate son duel, Denayer fait le break

Après la mi-temps, Strasbourg jouait avec le feu sur un cafouillage à la suite d'un coup-franc, mais Sels parvenait finalement à dégager le danger. Malgré un duo Gusto - Shaqiri complémentaire à droite, Lyon avait du mal à emballer cette seconde période pour parvenir à faire le break. Et sans se mettre à l'abri, les Gones frôlaient la catastrophe avec un duel remporté par Lopes devant Gameiro ! Déjà chauffé par une virgule de Guimaraes, le public rhodanien s'emballait au moment de l'entrée de Boateng, auteur de ses grands débuts.

Puis sur un centre de Shaqiri, Denayer permettait aux fans de l'OL d'exulter totalement avec une tête lobée pour trouver le chemin des filets (2-0, 65e). Assommé, Strasbourg ne se révoltait pas vraiment malgré une frappe puissante de Bellegarde repoussée par Lopes. En maîtrise, Lyon avait même l'opportunité d'enfoncer le clou, mais Sels s'interposait devant Cherki. Après une bonne sortie de Lopes face à Diallo, l'OL terminait le spectacle avec un ultime but signé Paqueta, auteur d'un tir placé sur un décalage d'Aouar (3-0, 87e). Dans les dernières secondes, le RCSA obtenait un penalty pour une main dans la surface de Gusto. Face à Lopes, Diallo ne tremblait pas (3-1, 90+7e), mais Lyon empochait bel et bien un succès mérité.

La note du match : 5,5/10

Une rencontre assez moyenne. Et pourtant, dans une belle ambiance, le début de la partie a été séduisant avec notamment des Lyonnais entreprenants et surtout récompensés avec un but magnifique. Mais petit à petit, le match a perdu en qualité avec un gros déchet technique et un rythme moins élevé. Dans ce scénario, il y a au moins eu du suspense avec des Alsaciens capables de rivaliser… avant l'accélération des Gones en fin de partie.

Les buts :

- Sur une superbe longue ouverture de Guimaraes, Dembélé prend la profondeur dans le dos de Perrin. Après un contrôle de la poitrine, l'attaquant de l'OL enchaîne avec une frappe pour trouver la lucarne opposée de Sels (1-0, 8e). Magnifique !

- A la suite d'un corner rapidement joué à deux avec Aouar, Shaqiri n'hésite pas et réalise un centre dans la surface. Au duel avec Perrin, Denayer s'impose et trouve le chemin des filets d'une tête lobée (2-0, 65e).

- Face à la relance de Strasbourg, Emerson se bat bien et récupère le ballon très haut. Servi à l'entrée de la surface par Guimaraes, Aouar joue juste et décale Paqueta, qui effectue un tir placé pour marquer (3-0, 87e).

- Sur une ultime offensive, Le Marchand, décalé sur la gauche, tente un centre et Gusto contre le ballon de la main dans la surface. Immédiatement, l'arbitre désigne le point de penalty. Sans trembler, Diallo transforme sa tentative face à Lopes (3-1, 90+7e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bruno Guimaraes (7,5/10)

Une bonne copie ! Malgré un retour tardif de sélection, le milieu de terrain était bel et bien titulaire ce dimanche. Et dès le début de la partie, le Brésilien a justifié la confiance de son entraîneur Peter Bosz avec une superbe ouverture pour permettre l'ouverture du score de Dembélé. Par la suite, malgré quelques passes imprécises, il a eu un rôle intéressant à la création. Toujours précieux à la récupération, le Lyonnais s'est permis de régaler le public avec une jolie virgule entre les jambes de Le Marchand. Il a été l'auteur d'un superbe décalage pour Aouar sur l'action du troisième but. Remplacé à la 89e minute par Habib Keita (non noté).

LYON :

Anthony Lopes (6,5) : le gardien de l'Olympique Lyonnais n'a pas eu besoin de forcer son talent sur cette rencontre. Peu inquiété, le Portugais a simplement eu une frayeur sur une frappe de Prcic détournée par Diomandé à côté de son poteau en première période. Sur le reste du match, il a été serein dans ses interventions et a tout de même brillé sur ce duel remporté devant Gameiro puis sa sortie devant Diallo en seconde période. Sur le penalty de Diallo, il est pris à contre-pied.

Malo Gusto (6,5) : aligné en l'absence de Dubois, blessé, le latéral droit de l'Olympique Lyonnais a été bon ! Sur le plan défensif, le jeune talent des Gones a effectué plusieurs retours importants, notamment dans la surface devant Gameiro. Sérieux défensivement, il a été aussi séduisant dans son apport offensif avec de bonnes combinaisons avec Shaqiri. Petit bémol avec ce penalty concédé en fin de partie pour une main dans la surface.

Jason Denayer (7) : le défenseur central de l'Olympique Lyonnais a été à la hauteur de cette rencontre. Dans un duel plutôt physique avec Ajorque, l'international belge a répondu présent et a été précieux par ses qualités dans le domaine aérien. Dans ses relances, il a été également plutôt propre et a sublimé sa copie avec ce but de la tête en seconde période.

Sinaly Diomandé (5) : titularisé en raison de la suspension de Da Silva, le jeune défenseur central de l'Olympique Lyonnais n'a pas dégagé une grande sérénité. A plusieurs reprises, le Gone a été en retard dans ses interventions, à l'image de son carton jaune récolté pour une faute sur Gameiro. Parfois en difficulté dans les duels, il a eu chaud sur une frappe de Prcic détournée juste à côté de son poteau. Remplacé à la 60e minute par Jérôme Boateng (non noté), auteur de ses grands débuts avec l'OL.

Emerson (6,5) : un match intéressant pour le latéral gauche prêté par Chelsea. Sur son côté, le joueur de l'Olympique Lyonnais a été rarement pris sur le plan défensif avec plusieurs interventions bien senties. Et par ses montées, l'Italien a proposé de nombreuses solutions et a profité de ses qualités techniques pour bien combiner avec ses coéquipiers. On a aimé sa récupération haute pour permettre le troisième but.

Bruno Guimarães (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Thiago Mendes (5) : préféré à Paqueta, court physiquement après son retour tardif de sélection, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, bien aidé par la domination des siens, a été intéressant en début de partie. Mais assez rapidement, le Brésilien est retombé dans ses travers avec un impact réduit à la récupération et plusieurs passes ratées dans l'entrejeu. Remplacé à la 60e minute par Maxence Caqueret (non noté).

Xherdan Shaqiri (6,5) : pour ses grands débuts sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais, l'ailier a été intéressant. Sur plusieurs séquences, l'international suisse a même été inspiré pour décaler ses partenaires, notamment sur l'ouverture pour Toko-Ekambi dans les premières minutes ou encore dans ses combinaisons avec Gusto. Mais globalement, dans ses tentatives individuelles et ses passes, il a connu plusieurs échecs. Irréprochable dans ses efforts, l'ancien de Liverpool a été finalement passeur décisif avec un joli centre sur le but de Denayer. Remplacé à la 73e minute par Lucas Paqueta (non noté), qui a marqué le troisième but de son équipe d'une frappe placée.

Houssem Aouar (6) : une performance en deux temps pour le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais. Malgré quelques échanges avec Emerson et Toko-Ekambi, le talent des Gones a été relativement discret dans le jeu en première période. Cependant, après la pause, il a affiché un meilleur visage avec plusieurs passes tranchantes, dont ce décalage décisif sur le but de Paqueta en fin de rencontre.

Karl Toko-Ekambi (4,5) : un match compliqué pour l'ailier de l'Olympique Lyonnais. Alors que plusieurs de ses partenaires ont réussi à se mettre en évidence, l'international camerounais a été assez effacé. Jamais dangereux à l'approche de la zone de vérité à l'exception de deux frappes envoyées dans les tribunes en première période, l'ancien Angevin s'est surtout signalé par son imprécision technique sur ses centres. Remplacé à la 73e minute par Rayan Cherki (non noté).

Moussa Dembele (6,5) : capitaine en l'absence de Dubois, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais a justifié le choix de son entraîneur Peter Bosz. Efficace depuis le début de la saison, l'ancien de l'Atletico Madrid a illuminé cette partie de son talent avec ce contrôle de la poitrine suivi d'une frappe pour ouvrir le score à la suite d'une ouverture de Guimaraes. Par la suite, le Français n'a pas été très dangereux avec notamment une situation mal négociée après la pause. Cependant, il n'a jamais rien lâché dans ses efforts et a été juste dans ses transmissions.

STRASBOURG :

Matz Sels (4) : le gardien de Strasbourg peut difficilement se faire le moindre reproche sur cette rencontre. Dans l'ensemble, le Belge a été peu inquiété, mais n'a rien pu faire en début de partie sur la frappe sublime de Dembélé. A l'exception d'une bonne intervention sur un coup-franc dangereux, il n'a pas vraiment eu l'opportunité de briller et n'a rien pu faire sur la réalisation de Denayer puis celle de Paqueta. A noter sa parade devant Cherki en fin de partie.

Frederic Guilbert (5) : pour son premier match depuis son retour, le piston droit de Strasbourg a été simplement correct. Avec les montées incessantes d'Emerson, le Français a eu beaucoup de boulot sur le plan défensif et a bien tenu le choc. Par contre, son apport offensif a été du coup plus limité. Remplacé à la 65e minute par Habib Diallo (non noté), qui a sauvé l'honneur sur penalty en fin de match.

Alexander Djiku (5,5) : le défenseur central de Strasbourg n'a pas démérité sur cette rencontre. Comme ses partenaires, il a été un peu surpris par la longue ouverture de Guimaraes pour Dembélé, mais n'est pas fautif en raison de son placement sur Toko-Ekambi. Et sur le reste du match, il a gagné la majorité de ses duels, notamment dans les airs.

Lucas Perrin (2) : décevant sur ce début de saison, le défenseur central de Strasbourg a confirmé ses difficultés sur cette rencontre. Dès le début de la partie, l'ancien Marseillais a été clairement coupable en étant pris dans son dos sur le but de Dembélé. Et par la suite, il a été très souvent à la limite avec des problèmes pour s'imposer dans les duels… et a été battu sur la réalisation de Denayer. Un calvaire. Remplacé à la 76e minute par Gerzino Nyamsi (non noté).

Maxime Le Marchand (5) : pour ses premiers pas avec Strasbourg, le défenseur central n'a pas été en souffrance. Un peu en retard sur l'opportunité ratée de Toko-Ekambi en début de partie, il a ensuite bien répondu dans les duels malgré les tentatives du duo Gusto - Shaqiri sur son côté. Pris sur le but de Paqueta, il a obtenu un penalty en fin de match pour une main de Gusto.

Anthony Caci (5) : dans un rôle de piston à gauche sur cette rencontre, le latéral a eu du boulot avec les combinaisons entre Gusto et Shaqiri. Parfois débordé, il s'est tout de même bien battu pour limiter les dégâts. Par contre, dans ses montées, on a clairement senti qu'il se trouvait sur son mauvais pied. Touché sur le plan physique, il a été remplacé à la 45e minute par Dimitri Liénard (4,5), qui a été brouillon. Sur le plan défensif, l'Alsacien n'a pas démérité, mais a affiché une grosse imprécision technique dans ses centres. En fin de partie, il a été blessé et a quitté la pelouse sur une civière.

Adrien Thomasson (4) : le milieu de terrain de Strasbourg a rendu une copie assez moyenne. Dans son activité, l'ancien Nantais a été généreux et a apporté par son activité. Cependant, son imprécision technique a été trop importante et il a gâché plusieurs situations intéressantes à l'approche de la zone de vérité. On a tout de même aimé sa passe pour lancer Gameiro sur son occasion au retour des vestiaires.

Sanjin Prcic (5) : préféré à Aholou, sur le banc, pour cette partie, le milieu de terrain de Strasbourg a été plutôt intéressant. A la récupération, l'ancien Rennais, même dans les moments difficiles de son équipe, a été actif. Et surtout, dans un match brouillon, il s'est distingué par sa qualité technique avec des passes propres vers l'avant. Il a même été dangereux sur une frappe détournée par Diomandé qui a frôlé le poteau de Lopes. Remplacé à la 65e minute par Jean-Eudes Aholou (non noté).

Jeanricner Bellegarde (3,5) : une petite déception sur cette rencontre. Dans l'ensemble, le milieu de terrain de Strasbourg n'a pas réussi à trouver le bon rythme et a été bien trop effacé. Que ce soit à la récupération ou à la construction, il a eu du mal à véritablement peser sur les débats pour enflammer cette partie.

Kevin Gameiro (3) : l'attaquant de Strasbourg s'est beaucoup donné et a été particulièrement actif. Sauf que l'ancien Parisien a semblé rapidement payer ses efforts avec un manque de lucidité dans ses tentatives. Pas toujours juste sur le plan technique, il a gâché sa seule opportunité avec un duel perdu face à Lopes au retour des vestiaires. Remplacé à la 76e minute par Majeed Waris (non noté).

Ludovic Ajorque (4) : aligné à la place de Diallo, remplaçant, l'attaquant de Strasbourg a livré un joli duel sur le plan physique avec Denayer. Dans l'ensemble, il a réussi à gagner quelques duels et a incarné un bon point d'appui. Cependant, dans les derniers mètres, l'Alsacien ne s'est jamais trouvé en position de faire trembler les filets.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 3-1 STRASBOURG (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 5e journée
Stade : Groupama Stadium - Arbitre : R. Buquet

Buts : M. Dembélé (8e) J. Denayer (64e) Lucas Paquetá (87e) pour LYON - H. Diallo (90+7e, pen.) pour STRASBOURG
Avertissements : S. Diomande (29e), J. Boateng (84e), pour LYON - A. Djiku (47e), pour STRASBOURG

LYON : Anthony Lopes - J. Denayer, S. Diomande (J. Boateng, 61e) - M. Gusto, Emerson - Bruno Guimarães (H. Keita, 90e), Thiago Mendes (M. Caqueret, 61e) - H. Aouar - X. Shaqiri (Lucas Paquetá, 75e), K. Toko Ekambi (M. Cherki, 75e) - M. Dembélé

STRASBOURG : M. Sels - A. Djiku, L. Perrin (G. Nyamsi, 77e), M. Le Marchand - F. Guilbert (H. Diallo, 65e), A. Caci (D. Liénard, 45+1e) - A. Thomasson, S. Prcic (J. Aholou, 65e), J. Bellegarde - K. Gameiro (A. Waris, 77e), L. Ajorque

Dembélé a lancé son équipe d'une belle frappe (1-0, 8e)

Shaqiri a réalisé de bons débuts avec l'OL

Entré en jeu, Boateng a aussi connu ses premiers pas

La joie de Denayer après son but (2-0, 65e)

Paqueta a également participé à la fête avec une réalisation (3-0, 87e)

Guimaraes a été excellent ce dimanche

En fin de partie, Lopes s'est incliné face à Diallo sur un penalty (3-1, 90+7e)

 

Par Damien Da Silva, le 12/09/2021 à 22h43

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
chargement des commentaires ...
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire