Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 12/06/2024 à 13h40

Coupe du monde 2026 : de la casse, des surprises... Le bilan des éliminatoires en Afrique après la trêve de juin

Coupe du monde 2026 : de la casse, des surprises... Le bilan des éliminatoires en Afrique après la trêve de juin
Mohamed Salah a sauvé l'Égypte d'une défaite contre la Guinée-Bissau.
Si l'Euro et la Copa América vont bientôt débuter, les nations africaines ont disputé des matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Certains pays ont confirmé, d'autres ont connu une dizaine bien plus compliquée. Qui sont les gagnants et les perdants de cette trêve du mois de juin ?

Pour la première fois de l'histoire, neuf pays africains – et peut-être dix – participeront à la Coupe du monde en 2026. Avec le passage de 32 à 48 qualifiés, la CAF a été la confédération la mieux lotie avec l'espoir d'emmener un représentant le plus loin possible.

Durant cette trêve du mois de juin, certains pays ont réalisé des bons coups, d'autres beaucoup moins. Que retenir de cette dizaine ? Maxifoot vous propose de faire le bilan groupe par groupe.

Groupe A : l'Égypte a fait le trou

Absente de l'édition au Qatar, l'Égypte a déjà pris ses distances avec la concurrence. Tombeurs du Burkina Faso (2-1), les Pharaons ont tenu le choc face à la Guinée-Bissau (1-1), grâce notamment à un superbe but de Mohamed Salah. Avec 10 points en 4 matchs, le septuple champion d'Afrique dispose de 4 points d'avance sur son dernier adversaire et surtout 5 unités de plus que le Burkina Faso, outsider de cette poule et tenu en échec par la Sierre Leone (2-2). Rien n'est encore fait pour les Égyptiens qui bénéficient néanmoins d'une marge d'erreur avant de retrouver l'Éthiopie et la Sierra Leone dans neuf mois.

Groupe B : le Soudan mène la danse devant le Sénégal

Champion d'Afrique déchu, le Sénégal a connu une dizaine sans grabuge. Après avoir été repris par la République démocratique du Congo (1-1), les Lions de la Téranga sont allés remporter un précieux succès en Mauritanie (0-1). 4 points sur 6, c'est moins que le Soudan, grosse surprise de ces éliminatoires. En effet, les Crocodiles du Nil n'ont pas tremblé en Mauritanie (0-2) puis au Soudan du Sud (0-3) pour s'emparer de la tête de la poule avec 10 points sur 12 possibles, soit 2 de plus que le Sénégal et 3 d'avance sur les Léopards de Chancel Mbemba. Le Soudan-Sénégal de mars 2025 va valoir son pesant d'or.

Groupe C : le Nigeria à la ramasse

Finaliste de la dernière CAN, le Nigeria est en grand danger dans ces éliminatoires avec... 0 succès en 4 matchs. Encore accrochés par l'Afrique du Sud (1-1), les Super Eagles ont chuté au Bénin (2-1) et occupent une piètre 5e et avant-dernière position dans cette poule. Le triple champion d'Afrique est devancé par le Lesotho, 4e avec 5 points, mais aussi et surtout ses deux derniers adversaires, l'Afrique du Sud et le Bénin, ainsi que le Rwanda, les trois équipes disposant de 7 points au compteur. Pour retrouver la compétition reine, les coéquipiers de Victor Osimhen ne devront plus laisser le moindre point en route.

Groupe D : le Cameroun a de la concurrence

Le psychodrame autour de la sélection n'a pas eu d'impact négatif. Et pour cause, le Cameroun s'en est plutôt bien sorti en battant nettement le Cap-Vert (4-1) et en allant chercher un bon nul en Angola (1-1). Les Lions Indomptables occupent la tête du groupe avec 8 points, soit seulement un de plus que la Libye et le Cap-Vert et deux d'avance sur son dernier adversaire. Une poule sacrément homogène alors que les Camerounais auront l'opportunité de confirmer leur bonne passe dans neuf mois avec un déplacement a priori facile chez le dernier du groupe, Eswatini, avant des retrouvailles attendues avec la Libye.

Groupe E : le Maroc ne tremble pas

Dans le seul groupe à cinq équipes suite au désistement de l'Érythrée, le Maroc a connu une trêve parfaite avec deux succès en deux matchs. La victoire face à la Zambie (2-1) n'a pas été de tout repos mais les Lions de l'Atlas ont su se rassurer en pulvérisant le Congo (0-6), quatre jours plus tard, avec notamment un triplé de l'intenable Ayoub El Kaabi. Dans cette poule, la Tanzanie sera le principal concurrent du demi-finaliste de la dernière Coupe du monde puisque les Taifa Stars, vainqueurs de la Zambie (0-1), suivent les favoris marocains avec seulement 3 points de retard. Les deux équipes se retrouveront en mars prochain pour s'expliquer.

Groupe F : le Gabon ne lâche pas la Côte d'Ivoire

12 buts marqués, 0 encaissé : la Côte d'Ivoire est plus que dans le coup. Après un court succès sur le Gabon (1-0), les Éléphants ont toutefois raté le coche en concédant le nul au Kenya (0-0). Un score de parité frustrant qui a gâché le premier résultat obtenu quelques jours plus tôt puisque le champion d'Afrique en titre ne dispose que d'un point d'avance sur les Panthères, vainqueurs de la Gambie (3-2) avec des buts de Jim Allevinah, Pierre-Emerick Aubameyang et Denis Bouanga. Derrière ce duo qui devrait se disputer la première place, le Burundi reste à l'affût et n'a pas dit son dernier mot avant d'accueillir les Ivoiriens dans neuf mois.

Groupe G : l'Algérie pas mécontente, la Guinée incorrigible

Vainqueur de ses deux premiers matchs, l'Algérie a connu une trêve... spéciale. Battus après un non-match face à la Guinée (1-2), les Fennecs ont fait preuve de mental pour renverser l'Ouganda (1-2). De son côté, le Syli National n'a pas capitalisé sur sa victoire à Alger en chutant dans les derniers instants face au Mozambique (0-1). Cela donne un groupe très disputé avec 5 équipes qui se tiennent en 3 points : l'Algérie en tête avec le Mozambique à ses côtés, le Botswana, la Guinée et l'Ouganda juste derrière. En mars prochain, on aura droit à : Mozambique-Ouganda, Botswana-Algérie, puis Ouganda-Guinée, Algérie-Mozambique.

Groupe H : la Namibie ne lâche pas la Tunisie

Dans un groupe où la Guinée Équatoriale a été privée de ses deux victoires suite à la suspension d'Emilio Nsue, la Tunisie a un peu plus mis le Nzalang Nacional sous l'eau (1-0) avant de concéder un nul sans saveur face à la Namibie (0-0). Les Aigles de Carthage occupent la tête de cette poule avec 2 points d'avance sur les Brave Warriors, qui pourront regretter le score de parité concédé quelques jours plus tôt contre le Libéria (1-1). Les Tunisiens vont devoir hisser leur niveau de jeu pour éviter des mauvaises surprises contre le pays de George Weah et le Malawi en mars prochain.

Groupe I : le Mali au plus mal, les Comores devant

Toujours en quête d'une première qualification pour la Coupe du monde, le Mali s'est complètement sabordé sur ce mois de juin. D'abord en se faisant renverser par le Ghana (1-2) puis en concédant le nul contre Madagascar (0-0) malgré une supériorité numérique de plus de 75 minutes. Les Aigles, 4es, comptent déjà 5 points de retard sur le Ghana, qui a battu la Centrafrique (4-3) avec un triplé de Jordan Ayew, et sur les Comores, tombés à Madagascar (2-1) avant de se rattraper face au Tchad (0-2). Une poule que la formation insulaire mène pour le moment grâce à une meilleure différence de buts que le Ghana.

Les 9 équipes provisoirement qualifiées pour la Coupe du monde 2026 : Égypte, Soudan, Rwanda, Cameroun, Maroc, Côte d'Ivoire, Algérie, Tunisie, Comores.

Les 4 équipes provisoirement qualifiées pour les barrages : Gabon, Ghana, Mozambique, Namibie

Rappel des modalités de qualification :

- Le vainqueur de chacun des 9 groupes sera directement qualifié pour la Coupe du monde.

- Les 4 meilleurs 2es s'affronteront lors d'un mini-tournoi (demi-finales et finale). Le vainqueur de ce mini-tournoi, qui se tiendra en novembre 2025, participera ensuite à un barrage intercontinental.

A propos du barrage intercontinental :

- Un pays par fédération hors-UEFA, à savoir Afrique, Amérique du Sud, Asie et Océanie, et 2 pays de la zone CONCACAF, à laquelle appartiennent les trois pays-hôtes.

- Les 4 moins bonnes nations au classement FIFA s'affrontent lors de demi-finales. Les deux vainqueurs affrontent ensuite les 2 meilleures équipes au classement FIFA exemptées des demi-finales. Les 2 vainqueurs des finales se qualifient pour la Coupe du monde.

Que pensez-vous des résultats des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 en Afrique ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 12/06/2024 à 13h40

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour afficher les
commentaires disqUS