Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 15/02/2019 à 14h39

Lille : Galtier crie à l'injustice

L’élimination face à Rennes (1-2) le 6 février en Coupe de France va laisser des traces du côté de Lille. Exclu à cette occasion, le défenseur central Adama Soumaoro (26 ans, 18 matchs toutes compétitions cette saison) s’est vu infliger une suspension de quatre matchs ferme par la commission de discipline de la FFF. De son côté, l’entraîneur nordiste Christophe Galtier écope de trois matchs de suspension, dont un avec sursis, pour son "comportement déplacé" envers son homologue, Julien Stéphan. Des sanctions qui ont eu le don d’agacer le coach lillois qui crie à l’injustice.

"Ma sanction renvoie à la réflexion de savoir si le LOSC est un grand club ou non. Est-ce que si j’avais été l’entraîneur d’un autre club, j’aurais écopé de la même sanction ? Je n’en suis pas sûr..., a glissé l’ancien Stéphanois ce vendredi en conférence de presse. Ma suspension, je la trouve disproportionnée. Elle est incompréhensible à mes yeux. Hier, quand je suis rentré en commission de discipline, j’avais donc toute la commission ainsi que son président devant moi. Ce dernier m’a dit d’être à l’aise car je n’entrais pas dans un tribunal, que je n’allais pas être jugé. En fait, c’était un peloton d’exécution. J’aurais préféré qu’on me dise précisément où j’allais plutôt que de me mentir et de me faire des grands sourires en me disant qu’on m’avait compris pour que moins de 24 heures après, on me sanctionne aussi lourdement."

Le message est passé…
(Par Romain Lantheaume)
Brève lue par 21.946 visiteurs
+
la page du club : Lille

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire