Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 15/02/2019 à 18h48

Real : son carton jaune, Ramos se défend

Après la victoire contre l'Ajax Amsterdam (2-1), mercredi en Ligue des Champions, Sergio Ramos (32 ans, 36 matchs et 11 buts toutes compétitions cette saison) avait avoué avoir pris volontairement un carton jaune afin d'être suspendu pour le retour et ne pas être menacé en quarts de finale si son équipe validait sa qualification (voir la brève d'hier à 08h41). Suite à l'ouverture d'une enquête de l'UEFA, le défenseur central du Real Madrid se défend et assure que ses propos ont été mal compris.

"Je parlais de forcer la faute, une faute inévitable, pas de forcer la peine, assure le Merengue. Je savais que je pouvais être suspendu, mais je n'avais pas le choix. C'était une contre-attaque très dangereuse. C'est pourquoi j'ai dit que je mentirais si je disais que je ne savais pas que je risquais une suspension, tout comme je savais que je n'avais pas d'autre choix que de faire une faute. Et c'est ce que je voulais dire quand j'ai dit que dans le football, il faut prendre des décisions compliquées. Si j'avais voulu être suspendu, j'aurais pu le faire en phase de groupes, dans le match contre l'AS Roma, car nous étions déjà premiers du groupe et le dernier match, contre le CSKA, était sans importance. D'ailleurs, c'est un match pour lequel je n'ai pas été appelé."

Suffisant pour convaincre l'UEFA de ne pas le suspendre pour un match supplémentaire ?
(Par Romain Rigaux)
Brève lue par 16.201 visiteurs
+
la page du club : Real Madrid

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire