Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 25/09/2020 à 22h56

Lille prend les commandes - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 2-0 FCN)

Lille prend les commandes - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 2-0 FCN)
Lille a logiquement dominé Nantes.
Plus réaliste, Lille a pris le dessus sur Nantes (2-0), ce vendredi, en ouverture de la 5e journée de Ligue 1. Un succès qui permet au club nordiste de prendre provisoirement la tête du championnat de France.

Rattrapé en fin de partie par l'Olympique de Marseille (1-1), dimanche dernier, Lille n'a pas réalisé la même erreur en gardant son avantage jusqu'au bout face à Nantes (2-0), ce vendredi, en ouverture de la 5e journée de Ligue 1. Plus mordants, les Dogues prennent trois points supplémentaires qui en font provisoirement les leaders du championnat de France avec 11 points sur 15 possibles.

Pallois craque

Plus incisifs, les Dogues dominaient le début de partie avec encore une fois un Yilmaz particulièrement mordant. L'attaquant turc, déchaîné, mettait une grosse pression sur la défense nantaise et obligeait Lafont à réaliser une belle horizontale pour repousser le danger. Une domination stérile qui n'inquiétait pas plus que ça des Canaris impliqués et bien en place.

Au fil des minutes, les attaques nordistes étaient moins concluantes. En face, Kolo Muani se montrait intéressant dans son jeu dos au but, mais aussi sur ses courses en profondeur, mettant notamment à contribution Maignan sur une frappe enroulée avant la pause. Un duel équilibré qui basculait avant la pause avec un centre de Celik détourné par Pallois, mis sous pression par David, dans son propre but (1-0, 43e).

La récompense pour Yilmaz

Au retour des vestiaires, la partie ne s'emballait guère. Lille avec le ballon, Nantes qui attend pour mieux piquer, le statu quo persistait. Il fallait attendre l'entrée en jeu d'Ikoné pour avoir plus de combinaisons. C'était d'ailleurs sur l'une d'entre elles que Bamba n'était pas loin du break mais le poteau en décidait autrement sur la frappe enroulée de l'ancien Vert.

Dans le dernier quart d'heure, Nantes poussait et croyait égaliser sur un plat du pied puissant de Louza magnifiquement repoussé par Maignan. Un arrêt déterminant puisque de l'autre côté du terrain, Yilmaz obtenait un penalty après un superbe râteau consécutif à un gros travail de Lihadji. Un coup de pied de réparation que le Turc transformait sans trembler (2-0, 87e). Lille taille patron !

La note du match : 6/10

Un match disputé avec du rythme. Bien en place, les deux équipes ont été difficiles à manier, offrant un duel acharné pour la victoire. Plus réalistes, les Dogues ont logiquement pris le dessus grâce à l'expérience de ses vieux briscards.

Les buts :

- Dans l'axe, Araujo élimine son vis-à-vis et déclenche une frappe à ras de terre repoussée par Lafont. Le ballon traîne sur la droite et se retrouve dans les pieds de Celik, qui centre devant le but. Mis sous pression par David, Pallois dégage le bout de cuir du mauvais côté et trompe son propre gardien (1-0, 43e).

- Sur le côté droit, Lihadji transperce la défense de façon latérale et glisse un bon ballon pour Yilmaz. Entre les deux défenseurs, le Turc réalise un superbe râteau mais se fait faucher par Appiah. Penalty que l'attaquant lillois transforme en tirant à droite de Lafont, parti à gauche (2-0, 87e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Burak Yilmaz (7/10)

Encore un match où l'attaquant turc n'a pas ménagé ses efforts. Très actif en début de match, avec deux occasions nettes, l'ancien joueur de Besiktas a mis une pression continue sur ses adversaires. A l'usure, il a fini par trouver la faille sur un penalty qu'il a lui-même obtenu grâce à un râteau exceptionnel. Une copie pleine ! Remplacé à la 91e minute par Yusuf Yazici (non noté).

LILLE :

Mike Maignan (7) : très bon match du gardien lillois, impérial sur sa ligne devant Fabio, Kolo Muani mais surtout Louza, face auquel il réalise une énorme parade à l'approche du dernier quart d'heure. Solide, encore et toujours.

Mehmet Çelik (6) : le latéral droit turc a été entreprenant. Assez pour débloquer la situation d'un centre puissant devant le but après avoir été à l'affût suite à un arrêt de Lafont. Un match plus que correct.

Sven Botman (6,5) : définitivement recruté par Lille, le défenseur central a été costaud. Même s'il a eu quelques frissons sur des accélérations de Kolo Muani, l'ancien joueur de l'Ajax ne s'est pas fait avoir.

José Fonte (6,5) : le défenseur central portugais a fait parler son expérience pour contenir Kolo Muani. Un match de vieux briscard qui confirme les bonnes choses qu'il montre depuis son arrivée.

Domagoj Bradaric (6) : d'abord porté vers l'avant, le latéral gauche s'est peu à peu éteint. En revanche, il s'est montré à son aise offensivement en ne laissant quasiment aucun espace à Coco.

Luiz Araujo (6,5) : très actif à Marseille, l'ailier brésilien a confirmé sa belle forme. Remuant, il n'a jamais hésité à combiner avec ses partenaires pour acculer les Canaris. A l'origine du but contre son camp de Pallois, il a brillé par sa faculté à bien se positionner mais aussi avec des efforts continus qui ont usé ses adversaires. Remplacé à la 78e minute par Isaac Lihadji (non noté), décisif sur le second but pour son premier match.

Renato Sanches (6,5) : le milieu portugais a été dominant dans ce match. S'il a eu quelques soucis de précision sur ses coups de pied arrêtés, le champion d'Europe 2016 s'est montré intéressant dans ses ouvertures vers l'avant et son activité. Remplacé à la 78e minute par Boubakary Soumaré (non noté).

Benjamin André (6,5) : comme toujours, le milieu lillois a fait son match en étant très sérieux dans ses tâches défensives. Toujours bien placé pour couper les lignes de passes, l'ancien Rennais a géré l'entrejeu en étouffant sans problème ses adversaires. Remplacé à la 91e minute par Xeka (non noté).

Jonathan Bamba (6) : le joueur passé par Saint-Étienne a fourni une copie solide. Incisif sur ses passes, il a lui aussi réalisé de très gros efforts pour épauler Bradaric. Il est presque récompensé en seconde période avec une frappe sur le poteau.

Jonathan David (5,5) : la recrue la plus onéreuse de l'histoire du LOSC n'est pas encore dans son assiette, mais on a vu du léger mieux ce soir. Le Canadien est impliqué sur le premier but en mettant la pression sur Pallois. C'est peu, mais c'est une progression. Remplacé à la 64e minute par Jonathan Ikoné (non noté).

Burak Yilmaz (7) : lire commentaire ci-dessus.

NANTES :

Alban Lafont (5) : le gardien nantais a réalisé quelques arrêts importants pour repousser l'échéance. Malheureusement pour lui, ses partenaires n'ont pas suivi et ont craqué à la fin des deux périodes.

Dennis Appiah (4) : le latéral droit a fourni de gros efforts pour empêcher Bradaric de prendre son couloir. Peu en vue offensivement, il commet une erreur fatale en fauchant Yilmaz dans la surface en fin de partie. Une action qui tue définitivement le match.

Andrei Girotto (6) : le Nantais a répondu présent. Anticipation, duels au sol et dans les airs, le Brésilien a été brillant dans tout ce qu'il a entrepris... jusqu'au râteau dévastateur de Yilmaz, sur lequel il est complètement surpris.

Nicolas Pallois (5,5) : quel dommage, ce but contre son camp avant la pause... Car le défenseur central s'est démené pour repousser les attaquants lillois, qui n'ont cessé de mettre la pression.

Fábio (5) : le latéral brésilien a eu du mal face à Araujo, qu'il n'a jamais vraiment réussi à contenir. Il obtient toutefois une belle occasion en première période mais Maignan s'est montré impérial sur cette tentative.

Imran Louza (3,5) : une grosse déception. Le milieu nantais, de retour de suspension, a été mangé dans l'intensité par André et Sanches. Il n'a jamais réussi à prendre le jeu à son compte dans cette position trop basse. Il s'offre toutefois une belle opportunité en seconde période mais Maignan veillait au grain. Remplacé à la 87e minute par Mehdi Abeid (non noté).

Chirivella (4) : très, trop léger. Le milieu espagnol n'a jamais pas fait le poids face à des joueurs bien plus expérimentés. Une soirée difficile pour l'ancien joueur de Liverpool.

Marcus Coco (3) : un match pauvre pour l'ancien joueur de Guingamp, qui s'est systématiquement cassé les dents sur la défense lilloise. Peu en vue, il n'a rien apporté ce soir. Remplacé à la 73e minute par Kader Bamba (non noté).

Ludovic Blas (3) : lui aussi a été décevant. Le milieu offensif s'est empêtré dans le bloc défensif nordiste sans jamais réussir à prendre le jeu à son compte. Un manque d'inspiration qui a empêché Nantes d'être plus dangereux. Remplacé à la 87e minute par Renaud Emond (non noté).

Moses Simon (4) : bagarreur et impliqué, le Nigérian a été beaucoup plus intéressant défensivement qu'offensivement. Et c'est bien là le problème car il n'a pas fait la moindre différence dans la zone de vérité.

Randal Kolo Muani (5,5) : un premier acte intéressant avec une alternance entre jeu en pivot efficace et courses dans la profondeur qui ont posé des problèmes aux défenseurs lillois. Plus en difficulté au retour des vestiaires, il s'est néanmoins bien battu.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 2-0 NANTES (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 5e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - Arbitre : Willy Delajod

Buts : N. Pallois (43e, csc) B. Yilmaz (87e, pen.) pour LILLE
Avertissements : - D. Appiah (85e), Andrei Girotto (90+4e), pour NANTES

LILLE : M. Maignan - M. Çelik, José Fonte, S. Botman, D. Bradaric - Luiz Araujo (I. Lihadji, 78e), B. André (Xeka, 90+1e), Renato Sanches (B. Soumaré, 78e), J. Bamba - B. Yilmaz (Y. Yazici, 90+1e), J. David (J. Ikoné, 64e)

NANTES : A. Lafont - D. Appiah, Andrei Girotto, N. Pallois, Fábio - Chirivella, I. Louza (M. Abeid, 87e) - M. Coco (K. Bamba, 73e), L. Blas (R. Emond, 87e), M. Simon - R. Kolo

Sanches a fait le job dans l'entrejeu

Louza a buté sur un grand Maignan

Yilmaz a doublé la mise sur penalty (2-0, 87e)

Par Youcef Touaitia, le 25/09/2020 à 22h56


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire