Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 21/02/2021 à 19h06

Le leader montre les muscles ! - Débrief et NOTES des joueurs (FCL 1-4 LOSC)

Le leader montre les muscles ! - Débrief et NOTES des joueurs (FCL 1-4 LOSC)
Le défenseur central José Fonte a inscrit un but d'attaquant.
Trois jours après sa défaite contre l'Ajax Amsterdam (1-2) en Ligue Europa, Lille a bien réagi en s'imposant à Lorient (1-4) ce dimanche lors de la 26e journée de Ligue 1. Ce succès permet au club nordiste de reprendre la tête du championnat.

Ce n'était peut-être qu'un accident. Trois jours avec le non-match face à l'Ajax Amsterdam (1-2) en Ligue Europa, Lille s'est immédiatement repris avec une victoire convaincante au Moustoir (1-4).

Un large succès mérité puisque le LOSC ne tardait pas à étouffer Lorient. Aucun souci physique après la rencontre européenne de la semaine, les Dogues mettaient une grosse pression et s'installaient dans la moitié de terrain adverse.

L'erreur de Botman

Mais dans un premier temps, la domination nordiste ne donnait rien face à un bloc plutôt solide. Il fallait un peu de chance pour voir Lille ouvrir le score grâce à la frappe de Celik contrée par Gravillon (0-1, 20e) dans sa cage. On pensait que les visiteurs avaient fait le plus dur. Mais c'était sans compter sur la mauvaise relance de Botman qui débouchait sur l'égalisation signée Hergault (1-1, 23e) !

De quoi provoquer la colère du coach Galtier ! D'autant que ses hommes avaient plus de mal dans la circulation de balle. La partie s'équilibrait légèrement, du moins jusqu'à la surprenante frappe croisée du défenseur central Fonte (1-2, 38e) qui profitait d'une erreur de Le Fée. Là encore, le LOSC avait intérêt à se méfier du FCL, capable de rivaliser avec les meilleures équipes du championnat, à l'image du Paris Saint-Germain renversé au Moustoir (3-2) le mois dernier.

Le bijou d'Ikoné !

Ce scénario semblait possible en début de deuxième acte, Lorient étant revenu avec des idées plus offensives. Comme le prouve la tête de Laporte sans danger pour Maignan. Ça commençait à devenir inquiétant pour les Lillois. Le moment choisi par Ikoné (1-3, 59e) pour réussir un magnifique coup franc ! Suffisant pour calmer Lorient, une dernière fois battu sur un contre conclu par Bradaric (1-4, 90e+1). Lille s'offre ainsi un succès avec la manière pour reprendre la tête et mettre la pression sur le PSG, adversaire de Monaco ce dimanche soir.

La note du match : 6/10

Trois buts pour une attaque-défense en première période, c'était plutôt bien payé. Le deuxième acte a été plus équilibré, plus rythmé et plus riche en situations des deux côtés, avec le magnifique coup franc d'Ikoné à voir et à revoir.

Les buts :

- Après un centre de Reinildo renvoyé par Morel à l'entrée de la surface, Celik élimine Wissa d'une feinte de frappe et enchaîne avec une tentative du gauche. Son ballon est contré par Gravillon qui marque contre son camp (0-1, 20e).

- Suite à une mauvaise relance de Botman, un ballon de contre arrive jusqu'à Moffi. L'attaquant de Lorient résiste au duel avec André puis décale Hergault sur le côté gauche. Sans contrôle, le piston frappe (ou centre) pied droit. Wissa fait mine de toucher le ballon et gêne le gardien Maignan qui voit le cuir atterrir dans ses filets (1-1, 23e).

- Sur un centre de Bamba côté gauche, Le Fée renvoie mal au sol dans l'axe. A l'entrée de la surface et sans contrôle, Fonte croise parfaitement sa frappe ! (1-2, 38e)

- Sur un coup franc plein axe aux 20 mètres, Ikoné enroule son ballon au-dessus du mur et laisse le gardien Dreyer sans réaction ! (1-3, 59e)

- Servi en contre, Yazici temporise légèrement, attend que l'appel de Weah emmène la défense et sert Bradaric. Le latéral gauche entré au poste d'ailier frappe et voit son ballon contré par Laporte tromper Dreyer (1-4, 90e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : José Fonte (8/10)

Le défenseur central du LOSC a tout fait à Lorient. Dans le registre que l'on connaît, il est l'auteur d'un superbe tacle sur Moffi qui partait au but. Sans compter tous les autres duels remportés. En revanche, on s'attendait moins à le voir marquer sur une belle frappe croisée ! Décisif dans les deux surfaces.

LORIENT :

Matthieu Dreyer (3) : pour un défenseur, il est difficile d'être serein lorsque son gardien dégage une telle fébrilité. Le portier a mis son équipe en danger avec une mauvaise relance dans la surface et un ballon mal renvoyé qui a abouti à un but d'Ikoné refusé pour un hors-jeu. Son bel arrêt face à Yazici est finalement anecdotique.

Jonathan Delaplace (5) : en difficulté face à Reinildo et Bamba en première période, le piston droit s'est bien repris après la pause. On l'a enfin vu prendre son couloir et amener des centres dangereux.

Andreaw Gravillon (3) : malheureux sur le but contre son camp, le défenseur central ne peut s'en prendre qu'à lui-même pour le reste. Il a certes dégagé quelques ballons chauds mais ses pertes de balle ont mis les siens en difficulté, à l'image de l'occasion offerte à Araujo.

Julien Laporte (6) : Lorient en prend quatre ce dimanche alors que son défenseur central réalise un match plus que correct. Souvent bien placé, il a réussi des interventions importantes comme son sauvetage sur la frappe d'Ikoné en plein milieu de la surface.

Jérémy Morel (4) : les années passent et l'ancien Marseillais conserve un bon timing dans le jeu aérien. Mais il a parfois pris des risques à la relance, avec peu de réussite. Blessé aux adducteurs et remplacé à la 64e par Laurent Abergel (non noté).

Jérôme Hergault (6) : il faudra lui poser la question mais a priori, le piston gauche souhaitait bien trouver le petit filet de Maignan. Il a aussi résisté aux assauts de Celik sur son côté.

Enzo Le Fée (3,5) : très attendu pour soulager son équipe, le milieu de terrain n'a pas été suffisamment influent. Il a été totalement invisible en première période avant de réussir de beaux gestes par la suite. Mais son match reste marqué par son énorme erreur sur le but de Fonte. On pourrait presque le considérer comme passeur décisif… Remplacé à la 65e par Armand Laurienté (non noté), dont la vitesse a fait mal aux Lillois.

Trevoh Chalobah (4) : mangé par le duo Xeka-André en première période, le milieu anglais a attendu la deuxième période pour mettre le pied sur le ballon et enfin jouer vers l'avant.

Fabien Lemoine (3) : comme son coéquipier au milieu de terrain, l'ancien Rennais a été surclassé dans les duels. Rapidement pressé, il a perdu de nombreux ballons. Remplacé à la 65e par Thomas Monconduit (non noté).

Yoane Wissa (4,5) : plutôt inspiré dans ses déplacements autour de Moffi, l'attaquant a bien gêné Maignan sur le but de Lorient. Le problème, c'est qu'il est également impliqué sur deux réalisations lilloises puisqu'il se fait facilement éliminer par Celik sur l'ouverture du score. Avant de concéder le coup franc réussi par Ikoné. Remplacé à la 73e par Quentin Boisgard (non noté).

Teremas Igoboras Moffi (6,5) : passeur décisif pour Hergault, l'avant-centre a énormément pesé sur le secteur défensif du LOSC. Il a bien bougé André sur l'action de ce but et a généralement résisté dans les duels avec Fonte et Botman. Le tout alors qu'il a longtemps été esseulé. Remplacé à la 73e par Adrian Grbic (non noté).

LILLE :

Mike Maignan (6) : gêné par Wissa sur le but d'Hergault, le gardien du LOSC a fait le boulot sur les situations à négocier. Il s'est notamment détendu sur le centre de Delaplace en début de deuxième période.

Mehmet Çelik (7) : dommage, le but est apparemment accordé à Gravillon contre son camp. Le latéral droit avait pourtant réalisé un bel enchaînement face à Wissa. Il a également trouvé ses coéquipiers vers l'avant à plusieurs reprises, à commencer par Araujo.

José Fonte (8) : voir commentaires ci-dessus.

Sven Botman (3) : contrairement à son capitaine, le Néerlandais est passé à côté de son match. Sa relance ratée a permis à Lorient d'égaliser. Puis il récidive après la pause en offrant une occasion à Moffi.

Reinildo Mandava (6,5) : porté vers l'avant, le latéral gauche a beaucoup apporté sur le plan offensif. Son entente avec Bamba lui a permis de se procurer des situations de centre, dont celle qui a amené l'ouverture du score.

Luiz Araujo (4) : malgré de bons échanges avec Celik sur le côté droit, l'attaquant brésilien n'a pas été suffisamment dangereux. Il a eu pas mal de déchet dans son jeu. Et sur sa seule occasion, sa frappe enroulée dans l'axe atterrit dans les bras du gardien Dreyer. Son superbe extérieur du pied pour Yazici ne suffit pas pour oublier le reste.

Benjamin André (6,5) : suspendu face à l'Ajax, le milieu défensif a ramené de l'ordre dans l'entrejeu du LOSC. Son intensité dans les duels et ses consignes ont permis à Lille de s'installer dans la moitié de terrain de Lorient en première période. Il se fait quand même bouger par Moffi sur le but concédé.

Xeka (7) : malgré quelques imprécisions dans ses transversales, le milieu portugais va sûrement recevoir les félicitations de son entraîneur. Son travail de harcèlement et son sens de l'anticipation ont fait du bien. Ce n'est pas un hasard s'il a obtenu tant de fautes, à l'image du coup franc réussi par Ikoné. Remplacé à la 75e par Renato Sanches (non noté).

Jonathan Bamba (6) : un peu plus discret que d'habitude, l'ancien Stéphanois a quand même été dangereux sur quelques actions. Sa percussion a mis Delaplace en difficulté en début de match. Tandis que sa frappe puissante a obligé le gardien Dreyer à renvoyer difficilement le ballon dans l'axe. Remplacé à la 65e par Yusuf Yazici (non noté), qui avait envie de se faire plaisir. Le milieu turc a en effet réussi un superbe contrôle orienté, puis il a délivré une passe décisive pour Bradaric.

Jonathan Ikoné (7) : ce n'était pas forcément son meilleur match de la saison et pourtant, on risque de s'en souvenir. L'international tricolore est l'auteur d'un magnifique coup franc aux 20 mètres et au-dessus du mur ! Pour le reste, il a beaucoup décroché pour éviter le bloc lorientais. Il aurait déjà pu marquer en première période mais son but a été justement refusé pour un hors-jeu. Remplacé à la 86e par Domagoj Bradaric (non noté), buteur dans le temps additionnel.

Jonathan David (4) : même si le score est large, Lille a longtemps eu du mal à s'approcher de la cage adverse. Du coup, son avant-centre n'a pas touché énormément de ballons, et encore moins dans la surface adverse. Il a dû permuter avec Ikoné pour pouvoir se montrer. Remplacé à la 64e par Timothy Weah (non noté), dont l'appel a emmené les défenseurs sur le but de Bradaric.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LORIENT 1-4 LILLE (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Ligue 1 / 26e journée
Stade : Stade Yves Allainmat - Le Moustoir - Arbitre : J. Hamel

Buts : J. Hergault (23e) pour LORIENT - A. Gravillon (20e, csc) José Fonte (38e) J. Ikoné (59e) D. Bradaric (90+1e) pour LILLE
Avertissements : F. Lemoine (61e), T. Monconduit (70e), pour LORIENT

LORIENT : M. Dreyer - J. Laporte, A. Gravillon - J. Delaplace, J. Hergault - J. Morel (L. Abergel, 64e) - E. Le Fée (A. Laurienté, 65e), T. Chalobah, F. Lemoine (T. Monconduit, 65e), Y. Wissa (Q. Boisgard, 73e) - T. Moffi (A. Grbic, 73e)

LILLE : M. Maignan - José Fonte, S. Botman - M. Çelik, Reinildo - Luiz Araujo, B. André, Xeka (Renato Sanches, 75e), J. Bamba (Y. Yazici, 65e) - J. Ikoné (D. Bradaric, 86e), J. David (T. Weah, 64e)

La belle frappe de Fonte (1-2, 38e)


 Le retour d'André a fait du bien au LOSC


Hergault avait remis les deux équipes à égalité (1-1, 23e)


 

Par Eric Bethsy, le 21/02/2021 à 19h06

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire