Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 13/01/2022 à 19h37

EdF : Evra balance sur Gourcuff

A l'occasion de la sortie de son autobiographie "I love this game", Patrice Evra est revenu sur de nombreux passages de sa carrière. L'ancien capitaine de l'équipe de France a notamment évoqué les rumeurs sur le traitement dont aurait été victime Yoann Gourcuff durant la Coupe du monde 2010, poussant notamment Franck Ribéry à intervenir de manière spontanée sur le plateau de Téléfoot durant la compétition.

"A ce moment-là, tout le monde voulait sa peau. Il y avait plein de mensonges. On disait qu'il était terrorisé par des racailles. J’allais voir Yo en lui disant que Ribéry ne lui avait jamais mal parlé. Je lui ai dit de parler. La vérité, c’est que des gens lui ont dit de rester en retrait : "ça va se taper sur les racailles, toi tu es le petit Français." Ça m’a déçu parce que je l’ai défendu. Il perdait des ballons parce qu’il avait trop de pression. Je crois que c’est Henry qui lui dit : "Yo, après ta saison en Ligue 1, Manchester City s’intéresse à toi, il faudrait aller dans un grand club." Il a répondu : "Non, moi je n’ai pas encore le niveau, je ne peux pas." Les gars se sont dit que quelque chose n’allait pas", a d'abord raconté l'ex-joueur de Manchester United pour RMC.

"Le pire, c’est que j’ai été voir Raymond en lui disant : "On a un problème, il faut jouer avec deux attaquants parce que Nico a besoin de soutien." Raymond m’a dit : "Vous voulez couper la tête de l’agneau ? Ne t’inquiète pas, je vais lui couper la tête, il ne jouera pas demain." J’ai dit : "Je ne suis pas venu pour ça. Ce n’est pas mon rôle. Je voulais parler de Nico." C’est Raymond qui lui a coupé la tête. Gourcuff était dans le bus avec Gignac en train de rigoler. Je lui dis : "Yo, tu te rends compte que demain tu ne joues pas alors que tu es un phénomène ? Tu trouves ça normal ?" Il m’a dit qu’il avait trop de pression, qu’il préférait ne pas jouer, qu’il se sentait plus heureux comme ça", a poursuivi Evra.
(Par Youcef Touaitia)
Brève lue par 89.152 visiteurs

cliquez ici pour afficher les
commentaires disqUS