Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 16/10/2020 à 22h50

L1 : Nîmes 0-4 Paris SG (fini)

En supériorité numérique, le Paris Saint-Germain s’est baladé à Nîmes (0-4), ce vendredi, lors de la 7e journée de Ligue 1.

Le premier quart d’heure était très intense. Même un peu trop. Alors que Deaux aurait pu être directement expulsé pour une très vilaine semelle sur le tibia de Paredes, sorti dans la foulée pour un pépin à la cuisse, Landre était lui renvoyé au vestiaire sans sommation pour un pied en avant en plein dans les côtes de Rafinha. Une entame très musclée des Crocos qui, poussés par leurs 5000 supporters présentes aux Costières, ne se débinaient pas et continuaient de se projeter vers l’avant.

Au fil des minutes, le PSG s’installait dans le camp adverse. Alors que Mbappé passait proche de marquer d’un coup de tête au second poteau, Reynet réalisait une horizontale exceptionnelle pour détourner le coup de casque croisé d’Herrera. La troisième était finalement la bonne. Sur une passe lumineuse de Rafinha, Mbappé se débarrassait du gardien gardois d’un crochet dévastateur pour marquer dans le but vide (0-1, 32e). Avant la pause, Reynet était néanmoins héroïque en repoussant quatre tentatives de Florenzi, Kean, Gueye et Mbappé avec des arrêts de très grande classe.

Au retour des vestiaires, Paris contrôlait totalement le match mais manquait de justesse technique dans les derniers mètres pour enfoncer un peu plus le clou, à l’image d’un Mbappé qui enchaînait les dribbles superflus. Alors que Nîmes restait cloîtré dans sa moitié de terrain, Reynet était tout heureux de voir Florenzi toucher son poteau sur une superbe reprise de volée consécutive à un centre délicieux de Sarabia. L’Italien, plus offensif après l’entrée de Dagba, touchait encore une fois le poteau sur un coup de tête smashé à bout portant.

Pas de quoi le décourager puisque dans la foulée, il se jetait devant le but de Reynet pour couper une tête de Sarabia pour mettre définitivement les siens à l’abri (0-2, 78e). Un deuxième, puis un troisième pour Paris, puisque Mbappé gagnait encore une fois son duel avec le gardien nîmois suite à un caviar de Sarabia (0-3, 83e). En roue libre, le PSG fermait la boutique une bonne fois pour toute grâce à l’Espagnol d’une belle frappe à ras de terre, quelques instants après une barre de Kean (0-4, 88e). Un festival !

Résultats, classement, buteurs et calendrier de Ligue 1

Suivez les matchs en DIRECT sur le Live-Score (compos, buteurs, live tweets, ...)
(Par Youcef Touaitia)
Brève lue par 15.795 visiteurs
+
la page du club : Nimes

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire