Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 09/05/2020 à 08h30

Lyon : les pistes pour un défenseur central

Déçu des performances de Joachim Andersen, recruté l’été dernier pour 24 M€ (+ 6 M€ de bonus éventuels), l’Olympique Lyonnais va tenter d'attirer un nouveau défenseur central sur ce mercato. Selon le journal L’Equipe, plusieurs pistes sont actuellement à l’étude.

Le directeur sportif Juninho aurait déjà entamé des discussions pour le défenseur brésilien de l’Athletico Paranaense Robson Bambu (22 ans), que le Lyonnais Bruno Guimãraes côtoyait jusqu’à cet hiver. Mais pour le moment bloqué par le nombre d’extracommunautaires, l’OL se pencherait aussi sur d’autres profils comme celui du Turc Merih Demiral (22 ans, 5 matchs et 1 but en Serie A cette saison), pourtant victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou avec la Juventus Turin en janvier.

Mais ce n’est pas tout, Lyon s’intéresserait également à l’international algérien Aïssa Mandi (28 ans, 22 matchs en Liga cette saison), lié au Betis Séville jusqu’en 2021, et qui présente l’avantage de connaître la Ligue 1 après son passage à Reims. Enfin, le club dirigé par Jean-Michel Aulas, qui aurait des vues sur le jeune Albanais de l’Hellas Vérone Marash Kumbulla (20 ans, 18 matchs et 1 but en Serie A cette saison), travaillerait sur des cibles proposées en Allemagne à l’image de Kevin Akpoguma (25 ans, 14 matchs en Bundesliga avec Hoffenheim cette saison).

Preuve que le départ imminent de Florian Maurice à Rennes n’a pas freiné l’activité de la cellule de recrutement.
(Par Eric Bethsy)
Brève lue par 14.346 visiteurs
+
la page du club : Lyon

Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire